Fil info
19:05 Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR
12:40On apprend que les Gilets Jaunes de Haute-Corrèze viennent d’ouvrir leur nouvelle Maison du Peuple dans l’ancien Tr… https://t.co/DNFqfLJq3Y

Les écoles visées par des menaces anonymes

Faits divers

Les écoles maternelle et primaire d'Allassac ont chacune reçu une lettre de menace le 13 janvier dernier, moins d'une semaine après les attentats de Charlie Hebdo. Le même message, « école = charlie 2 », a été rédigé à la main sur les deux courriers. Les lettres n'ont pas été acheminées par voie postale mais directement déposées dans les boîtes aux lettres.

« Au regard du contexte, et en relation avec la hiérarchie des écoles et la gendarmerie les mesures du plan Vigipirate ont été renforcées » signale le maire Jean-Louis Lascaux qui a organisé une réunion publique a l’attention des parents d'élèves.

Depuis, la gendarmerie effectue des patrouilles régulières autour des écoles qui ne comptent désormais qu'un seul point d'entrée chacune.

Une enquête est en cours pour retrouver l'expéditeur. Le directeur académique a porté plainte tandis que les deux enseignantes sont en arrêt maladie depuis la réception de ces lettres sans que l'on sache s'il y a un rapport de cause à effet. Des arrêts maladies toujours en cours ce mardi.

nike free run 5.0 orange