Blocage payant a La Poste

Lutte des postiers contre la suppression de 6 postes

Blocage payant à La Poste
Les mails, les portables avaient chauffé en fin de journée du jeudi 18 octobre. Les postiers avaient fait savoir à tout le monde qu'enfin, les
dirigeants (entre autres le directeur région Limousin) se rendaient sur le site bellachon afin de rencontrer les postiers qui étaient très remontés puisqu'ils le disent sans rien cacher : «Les six postes et quatre tournées qui seront supprimés n'ont été adoubés par personne».
Alors, en attendant les dirigeants et grands cadres, les facteurs ont fait le tri, préparé les boîtes, rempli les voitures... et ne sont pas partis en tournée puisque la négociation entre les responsables CGT de Bellac et les dirigeants... en sont restés à l'invective, le responsable régional demandant de quel droit des personnes «hors la Poste», voulaient intervenir.
Il lui a été répondu par tous «qu'ils étaient acteurs de leur pays et que eux, voyaient les conditions de distribution se détériorer année après année. Et de plus nous ne signerons jamais la disparition d'emplois, surtout lorsque les chiffres nationaux de La Poste sont excellents».
Chacun était alors resté sur sa position, la mairie a amené quelques tables pour que les manifestants puissent manger sur place...
Finalement l’action a été payante puisque les postiers ont été informés que la direction revenait sur la suppression des six postes... pour l’instant.
Les postiers appellent tous les soutiens à leur lutte aujourd’hui à venir les rejoindre dès 7h45 devant la Poste.
Et espérons pour tout le monde que la distribution du courrier... et la qualité de vie des postiers et des «clients», restera de qualité.
A.C.
 

air max 90 essential yeezy