Fil info
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp

Palestine : « Nous avons opté pour la résistance civile »

Solidarité

Dans le cadre du festival international des solidarités, le CCFD-Terre Solidaire et le comité Dordogne Palestine organisaient un débat autour de la question palestinienne en présence de Johayna Saifi et Jamal Juma’a.

« Si nous sommes ici, c’est pour lancer un cri d’alarme, et témoigner de la réalité de ce qu’il se passe là-bas afin d’éveiller les consciences internationales ». Johayna Saifi et Jamal Juma’a, tous deux Palestiniens, effectuent une tournée en France dans le cadre du Festival des solidarités. De passage à Bergerac pour une rencontre-débat, ces deux militants pour la cause palestinienne mettent leur colère de côté pour décrire avec la plus grande dignité la prison à ciel ouvert qu’est devenu leur pays. Johayna habite Saint-Jean d’Acre en Israël, et milite contre l’expulsion de la population arabe de la vieille ville. « La plupart de ceux qui y vivent sont des réfugiés internes, et louent leur habitat à Israël. Ils sont locataires chez eux et vivent avec la menace constante d’une expulsion ». Les éventuels titres de propriété ne sont plus reconnus par l’Etat israëlien qui ne délivre aucun permis de construire aux Palestiniens, à Acre comme ailleurs. Là-bas, il est interdit à la jeune femme de parler sa langue natale, malgré la loi qui reconnaît l’arabe comme langue officielle. Johayna raconte un processus de « judaïsation » de son pays. « Pas d’un point de vue religieux, mais au service d’un plan sioniste Israël falsifie l’histoire, transforme la réalité, crée des lois racistes et laisse penser à l’échelle mondiale que la lutte des Palestiniens est un guerre de religions, un acte terroriste. Mais notre combat n’est pas celui des musulmans contre les juifs, il est politique, il est celui d’un peuple sous occupation ».

« Nous refusons d’être les peaux rouges d’Israël », Jamal Juma’a

Jamal Juma’a, habitant de la Cisjordanie, à Jérusalem Est, est le fondateur et coordinateur de la campagne « Stop the wall » en référence à ce mur de ciment de neuf mètres de haut, huit cents kilomètres de long, qui dessine bien mal la fameuse ligne verte des accords de cessez-le-feu de 1967. Un ouvrage de béton qui symbolise aujourd’hui la gangrène de la colonisation qui dévore inexorablement les terres des Palestiniens, les isole de leurs terres agricoles et sources d’eau, et érode chaque jour un peu plus l’espoir d’une paix durable. Jamal évoque le rouleau compresseur israélien : les checkpoints militaires, la maîtrise des déplacements par l’armée, les destructions de maisons, les expulsions, les sorties de terre de nouveaux ghettos, la paupérisation, le chômage, la promesse de Netanyahu de créer des routes séparées pour les Israëliens et Palestiniens... « On transforme les Palestiniens en ouvriers exploités, on asphyxie leur identité, réduit leurs espaces... Comment peut-on accepter qu’au XXIème siècle se dressent des murs de séparation, que des régimes d’apartheid et d’esclavagisme puissent encore être tolérés ? Il n’est pas ici seulement question de la Palestine, mais de droits humains ». Johayna et Jamal ne misent rien sur les politiques internationales pour mettre fin au conflit israélo-palestinien. « Tous, y compris la plupart des pays arabes, ont des intérêts communs avec Israël. Nous parions désormais sur la force des peuples et l’unité des luttes, comme ce fut le cas pour l’Afrique du Sud ». Johayna et Jamal ont fait le choix d’une « résistance civile », le choix d’un mouvement sans violence en parcourant le monde pour raconter l’histoire de leur peuple et sensibiliser le plus grand nombre. Tous deux appellent aujourd’hui au boycott massif d’Israël. Cela a déjà porté ses fruits : sous la pression de mouvements citoyens, les multinationales françaises Véolia et Orange se sont retirées des marchés israëliens. « Vous aussi en tant que citoyens vous pouvez agir, en poussant par exemple vos élus à agir en encourageant des jumelages, en disant que les agissements d’Israël va à l’encontre du droit international ». Johayna et Jamal n’ont déjà payé que trop cher leur identité, mais ne baissent pas les bras : « Nous avons le droit, mais surtout le devoir de croire qu’il est possible de changer les choses. Nous sommes conscients que le chemin sera très long, mais il est celui à parcourir pour mettre fin aux discriminations, aux injustices et à la colonisation d’Israël, et pour voir émerger un seul état démocratique où un homme comptera enfin pour une voix ».

EF2047 adidas Falcon Zip W White Purple