Fil info
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
07:28France : Façon canicule jusqu’à Périgueux -> https://t.co/ezfk0oCtNH
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/QChwZhUyRk
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/SEUDBqk9HM
07:19# # - -Vienne : Liaison Limoges-Poitiers: des opérations d’aménagement en cours d’étude -> https://t.co/kkHAjvLRbf
07:14France : D’importants travaux débutent lundi -> https://t.co/1SH5xI7j8w
07:06Région : Près de 400 cavaliers en lice à Pompadour -> https://t.co/v61HQKUKwp
06:55Castels : Un gîte du Périgord Noir ravagé par le feu -> https://t.co/Iz0fpC1sK2
01:30Région : Fête de la forge de Palisse, une passion à partager | L'Echo https://t.co/9dyMJ8LwRn via
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT

PCF : construire l’union populaire pour les prochaines municipales

Politique

Au lendemain des Européennes et en vue des élections municipales de 2020, le PCF travaille à une alternative crédible à gauche pour Bergerac et les communes de l’agglomération.

Les résultats des Européennes ont définitivement mis en lumière la dislocation de la gauche. La reconstruire ? Une évidence pour les communistes de la section bergeracoise qui refusent la perspective d’un nouveau duel LREM-RN. « Mais cette construction ne pourra pas se résumer à une logique d’appareils ou d’étiquettes politiques », souligne sa secrétaire Julie Tejerizo, « mais bel et bien autour d’un projet bâti sur le seul socle de valeurs clairement à gauche ». Dans la perspective de ces prochaines élections municipales, les communistes ont donc engagé depuis plusieurs mois une réflexion pour élaborer des propositions « émancipatrices qui répondent aux besoins des habitants et du territoire ».

« Discuter sans hégémonie et associer les citoyens », la section du PCF

Rien de définitif pour autant, les communistes souhaitant confronter leur projet à toutes les forces progressistes qu’elles soient associatives, syndicales, citoyennes et bien sûr politiques pour le faire évoluer. Une rencontre a déjà eu lieu la semaine passée entre EELV, PCF, FI, Génération.s et PS. « C’est à l’initiative d’Eelv que nous avons pu échanger autour de ces futures échéances, l’occasion de réaffirmer la nécessité de pouvoir se rassembler sur des propositions de gauche et non sur des questions de candidatures ou de liste. A priori, nous sommes tous d’accord sur ce point ». Tous, pas tout à fait. Le PCF pointe les incohérences du PS qui aurait tendance à surfer sur le « ni gauche, ni droite ». « Ce ni-ni, on le connaît : il déroule au quotidien sa politique libérale dans notre société », lâche Julien Chouet, secrétaire fédéral du PCF, « il est aujourd’hui important que les composantes de la gauche portent clairement des valeurs de gauche sans les galvauder. Il n’est définitivement pas pensable de reconstruire une alternative progressite sans avoir une critique du système économique capitaliste. Là-dessus, il y a des discours mais aussi des actes qui doivent être clarifiés ». Des propos qui visent directement le candidat investi par les socialistes, Fabien Ruet qui ne cache pas ses accointances avec les marcheurs. « Faire des éléments de langages c’est bien joli, mais les citoyens ont aujourd’hui besoin de concret et de repères. Or, quand des élus dits de gauche se permettent d’augmenter les impôts de 27 % sans les consulter, ni même leur dire pourquoi, c’est jouer la schizophrénie. Nous on veut des élus qui puissent mener la bataille au service et avec tous les citoyens ». Au-delà du rassemblements des forces de gauche, c’est donc avant tout une démarche populaire et citoyenne que le PCF souhaite initier à Bergerac, comme à l’échelle de toute l’agglomération. « Cette réflexion, nous la menons pour l’ensemble des communes de la CAB pour un projet collectif de territoire qui doit se poser comme un rempart aux politiques libérales ».

Adidas Energy Boost