La SEPANSO Dordogne lance un SOS

Déviation de Beynac

Dans la lutte autour du projet de déviation de Beynac, c'est, en termes de moyens sonnants et trébuchants, pot de terre contre pot de fer : l'association SEPANSO Dordogne qui ne reçoit aucune subvention, ne compte que sur ses soutiens pour assumer le coût juridique -ce qui n'est pas le cas de la partie adverse. Reste que pour aller jusqu'au terme de la bataille des prétoires, cela ne suffit plus. Aussi, la SEPANSO Dordogne diffuse un communiqué pour expliquer le bien-fondé de son appel aux dons.

" Nous ne remercierons jamais assez celles et ceux qui nous soutiennent dans l'âpre lutte contre projet de contournement de Beynac

Vous vous doutez que les actions juridiques ont un coût. A la différence du porteur du projet, nous devons l'assumer.

Nous, opposants, prenons tous les risques pour défendre ce à quoi les générations futures sont en droit de prétendre. Aujourd'hui, nous sommes contraints de faire appel à la générosité des citoyens donc, à vous, soutiens, en premiers.

Aussi nous lançons un appel aux dons pour assurer financièrement le combat juridique : il devient de plus en plus coûteux, au fur et à mesure des appels en justice du président du Département de la Dordogne Germinal Peiro".

LIRE AUSSI : "Le président Germinal Peiro joue la montre pour des motifs électoraux"

Faire un don à la SEPANSO Dordogne, c'est nous aider à défendre le droit de chacun à vivre dans un environnement sain et à oeuvrer pour la mise en place d'un modèle durable".

66% de votre don au profit de SEPANSO Dordogne, association reconnue d'utilité publique engagée dans la protection de l'environnement et qui ne reçoit aucune subvention, ouvre droit à une réduction d'impôt (100 euros versés coûtent en réalité 34 euros au donateur).

LIRE AUSSI : Beynac : la déviation qui mine l'ambiance périgourdine

"Le 26 novembre prochain sera une date décisive : la Cour d'appel aura à se prononcer sur l'utilité de ce projet de contournement de Beynac. Le Département aura encore la possibilité de faire appel devant le Conseil d'Etat".

Pratique : adressez vos chèques en inscrivant au dos « Action juridique » à SEPANSO 13 place Barbacane 24100 BERGERAC