Les 400 coups de 400 personnes au nom du Rex !

Manifestation

La manifestation organisée hier en fin d’après-midi par l’association Les Amis du Rex, contre le projet de mise en régie municipale du cinéma Le Rex, n’est pas passée inaperçue dans les rues de la cité gaillarde...

A grands renforts d’affiches de cinéma détournées de leur sens originel, «Viva la liberta» ; «Assassin» ; «La mort aux trousses», «Demolition» ; «Main basse sur le Rex»... des slogans tels que «Liberté pour la culture, le Rex mort ne passera pas!» ; «Le Rex sous régie, un essai sans art» ; «Le Rex aux citoyens, la culture entre nos mains» ; «Il y a une autre fin du monde possible. Dans le naufrage de la culture sauvons le Rex»... le cortège composé de plus de 400 personnes au plus fort du rassemblement a déambulé au coeur de la ville dans un joyeux esprit culturel revendicatif.
Elles s’étaient données rendez-vous à l’entrée du cinéma à 17h avant d’emprunter la rue de la République et arriver vers 18h devant l’Hôtel de Ville.
Une délégation composée de 4 personnes dont la présidente de l’association des Amis du Rex, la cinéaste Diane Barratier, a été reçue par le maire et ses conseillers pendant plus de deux heures. A l’extérieur, les plus motivés ont attendu l’issue de la réunion dans une ambiance soudée. Des personnes de tous âges, de toutes classes sociales rassemblées autour d’un même amour du cinéma.
une régie municipale régicide... «Mon oncle s’appelle Daniel Toscan du Plantier. Il était un grand producteur de cinéma. Il m’a transmis sa passion. Le Rex est le seul endroit où l’on peut voir des films en version originale. La programmation est excellente, toutes les semaines avec six films à l’affiche, des sorties nationales, des réalisateurs qui viennent. C’est un bel endroit de culture exigeante et humaniste» défendait Charlotte Toscan du Plantier.
Jean-Paul Chavant, ancien responsable du Pôle Images régional les Yeux Verts craint «qu’à partir du moment où ça devient une régie municipale, c’est main basse sur la culture de la part de gens que je considère comme incompétents. La subvention annuelle de la ville est de 160.000 euros pour un budget du cinéma Rex de 700.000 euros. La municipalité pense faire des économies en prenant tout à leur charge, c’est une absurdité ! Dans toutes les situations similaires, cela s’est terminée par la fermeture du cinéma».
Le député socialiste et ancien maire de Brive Philippe Nauche a participé au rassemblement. «Tous les sujets culturels sont attaqués par la nouvelle municipalité : les 13 Arches en début de mandat, Le Garage, le Rex, le Conservatoire. C’est une vraie erreur stratégique. La culture, c’est important pour l’attractivité de la ville et on est en train dans cette ville d’abandonner toute ambition culturelle. Et c’est grave pour la ville que j’aime».

Dura lex sed Rex !

Au final de la réunion entre les deux parties, il a été dit que la municipalité ne pouvait pas prolonger la DSP d’un point de vue légal et donc qu’elle était obligée de passer le cinéma Rex pendant un certain temps sous le statut de régie municipale. «Il faut qu’on vérifie d’un point de vue juridique ce que nous a dit le maire. Ils ont accepté un nouveau rendez-vous la semaine prochaine» soulignait Diane Barratier à la sortie de l’entrevue. Cette forte mobilisation, à laquelle la municipalité ne s’attendait sûrement pas, pourrait peser dans la balance. La cinéaste faisait le constat que ce passage en régie municipale pour une ville de 50.000 habitants : «C’est comme être staliniste. C’est fou qu’il puisse y avoir un tel amalgame entre la culture et la politique». Bernard Duroux, le directeur du Rex, depuis 36 ans à la tête du cinéma était surpris et heureux d’une telle mobilisation.
La DSP s’arrête à la fin du mois de juin. L’appel à candidature lancé par la mairie sera clos ce mardi 7 juin. Une nouvelle réunion des Amis du Rex est d’ores et déjà programmée cet après-midi à 14 heures au cinéma.
Le clap de fin de la contestation n’est pas encore tombé...

Serge Hulpusch

Jordan XII Slide

Manifestation contre le passage du cinéma Rex en régie municipale

Commentaires

Bravo Serge !!!!!!!!!