Fil info
22:02# # - -Vienne : «Je lis, j’élis» : les coups de cœur des enfants dévoilés -> https://t.co/gu16a1kCD7
21:56# # - -Vienne : Agriculteurs, acteurs de l’énergie renouvelable -> https://t.co/5bBGSNSrKW
21:53# # - -Vienne : La Conf’87 invite les députés à s’engager pour une autre PAC -> https://t.co/SEcFTMPrHL
21:49Région : Gare de Limoges, disparus et cachés depuis 40 ans, des décors Art déco retrouvés -> https://t.co/DdSJ7JDFRH
21:46France : Se reconnaître coupable, le premier pas -> https://t.co/WSTYedMhNu
18:55Indre : Radio France : l’appel du 18 juin massivement suivi -> https://t.co/Y7UbklKoBb
18:52Indre : Grève du Bac reconduite -> https://t.co/ng4AVSnXzR
18:47Châteauroux : Accueil à la mairie : ce qui va changer -> https://t.co/e8ssTcrfFv
18:10RT : Non, BFMTV ne se trompe pas en convertissant 1,69 franc (de 1973) en 1,50 euro (de 2018), contrairement à ce qu'aff… https://t.co/C4qP6volvj
18:08RT : 🇫🇷 | Le 23 mars 2018 à Trèbes, le lieutenant-colonel BELTRAME s'est sacrifié pour que vivent des i… https://t.co/WAf8WvUUHG
17:55RT : Un ours polaire affamé a été repéré en périphérie de la ville industrielle de Norilsk, dans l'Arctique russe, en tr… https://t.co/DjLrDEVXR3
17:54RT : Un limougeaud participe ce soir à l’émission présentée par Samuel Etienne. Nous lui souhaitons bonne chance 💪 https://t.co/j38kI50LGJ
17:54RT : Le directeur de l’Humanité, sera en direct sur notre page à 18h, il donnera des info… https://t.co/YHtLRimefk
16:54Marquay : Recueil de fonds pour restaurer l’église -> https://t.co/KkmxI011pP
15:40Coulounieix-Chamiers : Jour de fête pour les enfants -> https://t.co/KAM6R3WoBD
15:00RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0
14:13RT : La 2ème séance plénière du conseil municipal des enfants de la Ville de se déroulera ce samedi à partir de… https://t.co/rzFat27dB1
14:12Périgueux : Pas de vacances pour la colère -> https://t.co/kylBrSMpP7
13:34RT : Dehors et prêt à continuer à nous battre pour gagner cette grève ! Juste merci à toutes et tous du fond de mes trip… https://t.co/dP3VfwMGnt
13:34RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0
13:30RT : |Concerts d'artistes 100% locaux vendredi 21 juin dès 15h à la Chapelle de la Visitation. Au progr… https://t.co/8RJcqD7nwF
13:29RT : Tout le monde se souvient de mots du gouvernement « grâce au privé les petites lignes seront sauvées ». Les masquen… https://t.co/ryyDZlxRN9
11:24Sigoulès : La cantine bio et local décroche le plus haut label Ecocert -> https://t.co/5wn1Tw9rGx
11:18Bergerac : C’est parti pour la navette gratuite en cœur de ville -> https://t.co/yvs0jMJEpr
10:16RT : La est en vigilance jaune aux . Soyez prudents lors de vos déplacements, adaptez votre cond… https://t.co/FHI1xVT9T3
07:53# # - : 285 randonneurs réunis pour la trisomie 21 -> https://t.co/nfHR8EvDXv
07:51# # - -Vienne : Au collège Renoir, on demande plus de moyens -> https://t.co/DTF74yE1vb
07:49# # - -Vienne : Jour de philo pour le bac, jour de grève pour les professeurs -> https://t.co/zwHsbKaeiR
07:48# # - -Vienne : L’école de Saint-Pardoux occupée -> https://t.co/4dWbKLLRpP
07:45# # - -Vienne : Claude Virole reçoit la médaille d’honneur de la protection judiciaire de la jeunesse -> https://t.co/gyliXQIN19
07:43# # - -Vienne : Vingt ans pour relayer la mémoire -> https://t.co/BH1pKEaS8o
07:41Région : Deux semaines pour apprendre à s’engager... -> https://t.co/BbbXJIa8eP
07:38Région : Handicap, une application numérique inédite en France -> https://t.co/c6ai7QkEW5

Les Amis de Jayyous dénoncent les massacres des enfants en Palestine

Solidarité

Les Amis de Jayyous avaient appelé à un rassemblement samedi matin sur le parvis du théâtre municipal de Brive pour sensibiliser l’opinion publique aux massacres des enfants en Palestine. La pluie continue et les obligations ont eu raison du nombre de militants mais les amis fidèles sont venus. Cruelle et perfide, la vie peut se montrer parfois. Dans un pays, l’eau manque, l’eau est rationnée. Dans un pays «la guerre de l’eau» sévit. Dans un pays en 2014, «des enfants de moins de 18 ans se sont fait arrêter, souvent en pleine nuit dans leur famille, par l’armée israélienne, la police ou les agents de sécurité».
Dans ce même pays, deux ans plus tard : «Khaled Baar, 15 ans, «suspecté» de jet de pierres a été poursuivi et tué d’une balle dans le dos par des soldats israéliens». Toujours dans ce pays, «ce  12 janvier 2018, dans le camp d’Al Bourij, aux limites de l’enclave palestinienne, protestant contre les prétentions palestiniennes sur Jérusalem suite aux déclarations de Donald Trump, des enfants lancent des pierres en direction des forces israéliennes situées hors de l’enclave (environ 100 mètres), Amin Abou Moussaed, 16 ans, est tué d’une balle en pleine poitrine après un tir israélien».
Dans un autre pays, un autre occident, l’eau coule du ciel à n’en plus finir. Un flux continu et lancinant gonfle les rivières. Comme une symbiose entre les éléments et la colère de certains hommes face aux injustices. Les eaux deviennent boueuses. Affament les hérons, c’est certain. Et puis finalement, la grisaille mène sa guerre lasse, héros et défenseurs des grandes causes restent paupières closes ce samedi matin. La pluie, la simple pluie, éparpillerait-elle les idéaux? étancherait-elle la soif de justice? Ferait se retrancher dans leurs tanières les uns et les autres, comme des araignées craignant la lumière?
Une poignée d’hommes et de femmes se sont retrouvés sur le parvis du théâtre municipal ce samedi matin. Au nom d’une amitié indéfectible avec les habitants de Jayyous en Palestine. Ils sont là : Emine et ses enfants, Michèle, Véronique et sa fille, Jean-Jacques, Dominique, Hervé et Line-Rose. Ils resteront ensemble deux heures durant pour dire et témoigner de ce qu’ils savent. Ils resteront pour raconter leur soutien et affirmer leur position : ils sont contre les injustices faites au peuple palestinien, dénoncent ce scandaleux calendrier assassin et les humiliations quotidiennes faites aux palestiniens.
Sur un tract jaune vif, en lettrage rouge,  une phrase à l’impératif pluriel : «N’achetons plus les produits «made in Israël!» Un moyen d’action, un «levier» comme dirait l’autre, à l’échelle du citoyen lambda qui souhaite conduire cette sempiternelle guerre des mondes sur les chemins de la paix. Un geste dogmatique mais salutaire pour qui veut manifester son désaccord avec la politique sioniste sans en passer par les mots devenus périlleux.
Les Amis de Jayyous ont un cœur. Il bat. Fort. Pour faire vivre une chaîne solide et solidaire. L’association compte une centaine d’adhérents en France. Ils sont un organisme vivant. Et comme tout organisme vivant, il fonctionne efficacement. Les Amis de Jayyous ont participé à la diffusion en avant-première du film «Derrière les fronts» réalisé par Alexandra Dols à Tulle en mai dernier. Ce documentaire fait entendre les propos de la psychiatre palestinienne Samah Jabr, sur les capacités de résiliences et de résistances de son peuple. Elle était présente lors de la projection pour dialoguer avec le psychiatre français Thierry Tournebise.
Des échanges de paroles pour dire le grand écart qui existe entre soigner les traumatismes de tout un peuple et celui d’un seul individu.
Un livre au titre éponyme sortira en mars prochain aux éditions Premiers Matins De Novembre. Il reprend sous forme de chroniques les travaux de cette femme-médecin qui ausculte «à la lumière du contexte socio-politique, le traumatisme psychologique trans-générationnel qui marque la mémoire collective palestinienne».
A lire les jours de pluie.

Sabine Parisot

Nike Kyrie 4