Fil info
11:02 hélas ne pourra pas lui rendre hommage
20:08La mort de Poupou... Un choc. On le croyait immortel... Grâce à , j'avais pu recueillir de nombreux témoi… https://t.co/DXXy23JzAW

Des citoyens s’organisent et parlent à la députée : «La transition doit commencer !»

Environnement

Une floraison «exponentielle» de Coquelicots a été constatée hier soir aux alentours des 18h15 dans la cité gaillarde !
L’appel lancé par Fabrice Nicolino et le porte-parole de l’association Générations Futures, François Veillerette, a été entendu : 600 rassemblements dans toute la France hier soir pour ce second rendez-vous. Les citoyens qui se sont retrouvés devant la mairie de Brive  ont eu la surprise de voir arriver d’autres citoyens. Ils étaient moins d’une dizaine le 5 octobre dernier, à Tulle, une cinquantaine. Hier soir ce fut une centaine de personnes qui étaient réunies vers 19h devant la mairie de Brive, coquelicots à la boutonnière. Avant cela, une cinquantaine d’entre eux étaient devant la permanence de la députée de la seconde circonscription, Frédérique Meunier. Cette dernière a reçu trois signataires de la pétition pour l’interdiction de l’usage des pesticides de synthèse. «Madame la députée nous a fait part de son intérêt. Elle dit être sensibilisée, à l’écoute mais parle de situation compliquée et d’une loi dans trois ans. Les coquelicots disent non. On nous a fait le coup pendant 50 ans. La transition doit commencer maintenant. Nous voulons boire, respirer et manger sain pour être en bonne santé aujourd’hui» a témoigné Pierre Vars.
L’objectif est de réunir 5 millions de signatures dans les deux ans à venir en invitant les personnes à se retrouver devant les mairies des communes chaque premier vendredi du mois pour faire de l’engagement présidentiel une réalité. «Brive et Tulle, c’est bien mais il y a aussi le reste de la Corrèze !» a motivé un participant.

Sabine Parisot

UA Air Jordan 1 Pinnacle Pinnacle White, Metallic Gold