Une nouvelle marche qui en appelle d’autres

Gilets Jaunes

En Corrèze comme ailleurs, les Gilets jaunes étaient encore en action lors de ce quatrième week-end de mobilisation.
A Brive, samedi, des barrages filtrants ont été de nouveau organisés au niveau de la zone du Moulin, à Cana, au Teinchurier. Pour la première fois le centre commercial Leclerc a été visé par des manifestants qui en ont perturbé l’accès. Un contingent des «irréductibles» de Cana avait choisi, lui, dès le matin de rejoindre leurs homologues lotois pour soutenir l’action menée à la barrière de péage de Gignac depuis le 17 novembre.
Hier, ils étaient encore près de 500 à prendre part à la marche dominicale sur la première ceinture de boulevards. Partis de la halle Brassens, où chaque participant était invité à signer la pétition réclamant la création d’un référendum d’intitiative citoyenne, plus de 400 personnes ont formé une chaîne humaine le long de l’avenue de Paris avant de remontrer les boulevards au son de la Marseillaise ou de refrains plus classique «On lâche rien».

Une action en soutien aux lycéens de Mantes-la-Jolie

Leur passage devant le commissariat a été ponctué par une action en soutien aux lycéens de Mantes-la-Jolie. Le cortège stoppant sa progression, les manifestants se sont alors  agenouillés mains derrière la tête en scandant : «Libérez nos camarades !».
Une nouvelle marche est d’ores-et-déjà prévue dimanche prochain à 17 h avant de connaître la teneur des annonces présidentielles attendues en début de semaine.  
A Tulle, samedi matin les Gilets jaunes  filtraient la circulation à Mulatet et au rond-point de Gemo. Ils étaient aussi actifs sur différents points comme Gare de Corrèze,  Egletons, Saint-Angel et Naves.

Air Jordan Westbrook 0.2