Fil info
18:29Châteauroux : Mobilisation en hausse pour le climat -> https://t.co/Di4aZKxpR7
18:14Dordogne : Un commerçant de Bergerac dort à l'hôtel... et prend la poudre d'escampette -> https://t.co/TXJrcV1D3l
18:08Brive-la-Gaillarde : Une marche contre-la-montre -> https://t.co/dH1rHrNryH
17:41RT : Zemmour condamné définitivement pour provocation à la haine raciale, mais Zemmour bientôt sur CNews (et toujours Pa… https://t.co/LWWg2NqoPM
17:03Brantôme : A l'assaut de la mairie ! -> https://t.co/uqNY943Emb
16:44Lubersac : Une machine pour la cueillette des pommes -> https://t.co/HGeb7dVmqo
15:37RT : Mensonge honteux de sur . Non n’est pas mort suite à un manque de médicament… https://t.co/PHTrTNEefT
14:29Lalinde : "Les écolos ne sont pas les ennemis des éleveurs" -> https://t.co/JYkl96e7CV
11:43Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée | L'Echo… https://t.co/w3JqPH2iQm
06:54Périgueux : Les chiffres de la police sont tombés -> https://t.co/7AUk5grUy1
06:11Mareuil : Le tracteur se retourne sur lui -> https://t.co/xdbCoSQVTo
05:40Boulazac : (VIDÉOS) Au Palio, le BBD entre dans la saison en battant le MSB -> https://t.co/tuDDoW9fsa
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31

Destination Cuba avec Aniurka

Depuis dix-sept ans, Aniurka Balanzo anime avec Antoine Joly les cours de salsa sur le stage Darc. Cette année, elle vient aussi chanter les titres de son premier album sorti au printemps, Poder volar. Rencontre.

Ce qui lui plaît avant tout, c’est de transmettre sa culture. Née à Santiago de Cuba, Aniurka Balanzo s’est installée à Paris il y a 28 ans mais retourne régulièrement dans son île. C’est là qu’elle a enregistré avec des musiciens locaux neuf des dix compositions que l’on retrouve sur son premier album solo, Poder Volar (pouvoir voler).
« J’ai toujours écrit des chansons. Ce qui m’intéresse, c’est la mélodie. La musique nous émeut sans que l’on ait besoin de comprendre les paroles. J’ai enregistré ces chansons pour moi et puis à Paris, j’ai eu la chance de rencontrer Philippe Gaillot qui a donné la couleur à mon album sorti en mai sur le label Ilona records. Nous avons enregistré une nouvelle chanson dans son studio avec les musiciens qui m’accompagnent sur scène et qui seront là mardi soir », explique Aniurka.
Depuis sa plus tendre enfance, elle a baigné dans la musique et la danse. En France, elle a chanté dans plusieurs groupes (Corazón, Iya Emi) et a été choriste du talentueux pianiste cubain Alfredo Rodríguez. À Châteauroux, on la connaît surtout comme professeur de salsa sur le stage avec Antoine Joly depuis 17 ans. « La salsa, ce n’est pas qu’une danse, c’est un état d’esprit. Il faut apprendre à écouter la musique et apprendre à être avec l’autre puisque c’est une danse de couple. On a le droit de se tromper. Il ne faut pas attendre d’être parfait pour prendre du plaisir. On est très heureux de voir le résultat, les stagiaires  ressortent du cours avec le sourire », se réjouit Aniurka.
Cette année est un peu particulière puisque éric Bellet l’a invitée à se produire avec ses musiciens sur la grande scène de la place Voltaire mardi prochain, en première partie de Marcel et son orchestre. « Je suis heureuse de pouvoir montrer une autre facette de ma personnalité », dit Aniurka.
Sa musique est un mélange des rythmes nonchalants des Caraïbes : bolero, cha-cha-cha, son et trova jazz, mais pas de salsa. À l’écoute du disque, on se sent instantanément transporté sous le soleil cubain avec ses rues, son architecture, ses paysages et ses personnages hauts en couleur. Il flotte sur cet album comme une douce nostalgie. Avec ses mots et sa musique, Aniurka y évoque son parcours et ses rencontres. Un concert à ne pas manquer, un moment de grâce comme le festival sait nous en réserver chaque année.

Mis Calles - Aniurka [Teaser Poder Volar]