L’agence Kesacom mise sur le global au profit du local

Economie

L’union fait la force ! Quatre professionnels de la communication corréziens ont fait le pari de cette antienne pour développer leurs activités
réciproques et faire naître de nouveaux projets. Constitué comme un collectif, Kesacom, loin d’absorber chacune de ses parties, veut jouer la carte de la complémentarité pour tirer chacun de ses membres vers le haut. Et à l’heure de la naissance de leur nouveau bébé, nos quatre communiquants s’étonnent presque de ne pas y avoir pensé plutôt.
«Nous travaillions déjà ensemble  les uns ou les autres selon les projets. L’idée de se regrouper, tout en gardant chacun notre autonomie  dans son domaine, a été mise sur la table il y a environ six mois pour proposer une offre plus globale que si nous étions restés chacun de son côté» indique
Pauline Vergne, la photographe et vidéaste du quatuor à la tête de El Quetzal.
A ses côtés, pour compléter le clan Kesacom, figurent aussi Pierre Mignard spécialisé dans le graphisme, la signalétique et la déco d'intérieur, Raphaël Thérond, pilote de drone de la société Azimut Drone et adepte des prises de vue aérienne et Mathieu Becker dont le développement de sites internet constitue le principal terrain de jeu.
Multicarte, la fine équipe entend désormais s’appuyer sur les compétences de chacun, exercées depuis plusieurs années déjà, pour répondre à toutes les attentes de leurs clients. «A plusieurs il est plus facile de démarcher des structures plus importantes et de dénicher des projets plus intéressants car on gagne aussi en crédibilité» note Raphaël.  «Il est arrivé très souvent que des clients me sollicitent pour trouver un photographe afin d’étoffer le contenu du site que je venais de créer. Kesacom est la solution pour offrir des prestations hyper complètes et démultiplier nos activités» indique Mathieu Becker.
Et surtout, chacun confronté à l’entreprenariat individuel, voit dans ce collectif une manière de créer de l’émulation et de multiplier les regards. «On travaille mieux à plusieurs que tout seul dans son coin» reconnaît Pierre Mignard.  
Mais le développement à tous crins n’est pourtant pas la seule motivation de la troupe qui souhaite vivre et faire vivre le territoire dont elle est issue.
«En Corrèze pas mal d’institutions confient leurs communications   à des structures toulousaines, parisiennes ou d’ailleurs alors que que les savoir-faire existent ici. Notre force c’est d’être sur place, donc très réactif, mais aussi de connaître parfaitement ce territoire pour proposer du sur-mesure» plaisante Pauline Vergne.
Ouverte à d’autres trublions pour renforcer cette dynamique, l’équipe Kesacom réfléchit désormais à un local commun pour gagner encore en visibilité et faire croître «une com’ durable et 100% locale».
Mathieu Andreau

site internet : www.kesacom.fr

NIke Dunk SB MID