Fil info
19:05 Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR
12:40On apprend que les Gilets Jaunes de Haute-Corrèze viennent d’ouvrir leur nouvelle Maison du Peuple dans l’ancien Tr… https://t.co/DNFqfLJq3Y

Première soirée réussie pour Ecaussystème à Gignac (46)

Culture

La 17e édition du festival L'Ecaussystème à Gignac (46) a démarré sur les chapeaux de roue vendredi soir avec environ 10.000 spectateurs. Un record d'affluence pour la soirée inaugurale du vendredi.

Originaire du Sud-Ouest de la France, le groupe de reggae Ryon a ouvert les festivités avec ses titres engagés et poétiques. Puis, l'ensemble allemand de percussions et de cuivres Meute a fait chavirer le public avec ses reprises de tubes technos et électros tels que « You & Me » de Disclosure. Les stéphanois de Dub Inc ont pris la suite pour le plus grand plaisir des festivaliers qui n'ont pas hésité à donner de la voix sur les morceaux alliant reggae, dancehall ou encore musique kabyle. Et c'est dans une ambiance survoltée que les espagnols de Ska-P sont arrivés sur scène. Absents depuis leur dernière tournée européenne en 2014, les madrilènes n'ont pourtant rien perdu de leur militantisme politique explosif. Leur célèbre chanson « Cannabis » et son refrain « Lega-legalización » ont résonné dans toute la plaine du Touron et bien au-delà.