Fil info
19:54Périgueux : Ils ont fait barrage à Daesh, faisons barrage à Erdogan -> https://t.co/1l2ooYrBKQ
19:48Saint-Estèphe : Une personnalité si attachante -> https://t.co/qofhNOUt4l
19:09France : L’ancienne usine Auga deviendra un complexe sportif en avril 2020 -> https://t.co/tvaBXZeWbB
19:06Châteauroux : Les "Lisztomanias Humanitaire" veulent amener la musique partout -> https://t.co/6QIhLoJ9KP
18:45Vieux-Mareuil : Un automobiliste entraîne la chute d'une fillette à vélo -> https://t.co/df14lbfo2W
17:55// PRESSE // "Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences " 📰 On parle des dans… https://t.co/PRD33lgmfw
17:44Brive-la-Gaillarde : «J’espère que les gens vont se réveiller» -> https://t.co/6eT5ArraeH
17:27Parnac : L’AC Parnac vient à bout d’une valeureuse équipe d’Issoudun -> https://t.co/8ngp8vKMWI
17:25La Châtre : Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets -> https://t.co/yR0hfAWQK8
17:20Ambrault : Carrière Chéret à préserver : appel à l’énergie citoyenne -> https://t.co/Xwrk9A0pYr
17:04Castelnaud-la-Chapelle : Cérémonie de la Légion étrangère au château de Castelnaud -> https://t.co/HEudlXnRJH
16:59Bassillac : Une liste qui veut unir pour l’avenir -> https://t.co/HPPfc5ZJtG
16:55RT : René Dutin, un élu du peuple. https://t.co/1Jxya6o1kT https://t.co/sEE00tZYkn
16:54RT : ENFIN. Après avoir insulté les cheminots pendant 72h, la se voit obligée par la inspection du travail d'Alsac… https://t.co/O050URxzt2
16:54RT : On attend maintenant les excuses d' pour avoir qualifié de "grève surprise" un droit de retrait désorma… https://t.co/UKgVtmuLew
15:45Coulounieix-Chamiers : Et si une gève illimitée était lancée ? Débat mercredi prochain -> https://t.co/IYnKlFp9l9
12:13RT : Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9

Les retraités toujours actifs

Social

Environ 200 personnes ont défilé dans les rues de Brive pour réclamer la réindexation totale et pour toutes les pensions sur l’inflation. Malgré les reculs du gouvernement, les retraités ne lâchent rien sur leur pouvoir d’achat en berne et comptent maintenir la pression avant le vote de la loi de financement de la Sécurité sociale 2020. 

Le recul du pouvoir exécutif sur la hausse de la CSG n’y a rien changé.
Les retraités ont de nouveau manifesté hier dans les rues de Brive pour revendiquer «la dignité pour les gens qui ne sont plus au travail» comme le soulignait un jeune retraité de l’Education nationale.  «Ce gouvernement, manifestement, ne s’intéresse pas aux gens qui sont à la retraite» ajoutait-il.
Une mobilisation, la huitième depuis 2017, qui intervient au moment même où le gouvernement a mis sur la table son projet de réforme du système de retraites qui suscite déjà bon nombre d’inquiétudes.
«Toujours moins»
Deux combats qu’il ne faut pas dissocier pour ce retraité. «Il n’y a pas le problème des retraités et le problème des retraites. C’est exactement la même chose. Au bout du bout, le projet est toujours de donner moins. Les problèmes des futurs retraités sont donc aussi nos problèmes» insiste-t-il.
Pour Dominique, les coups portés aux pensions de retraites «passés et à venir» est surtout «une menace qui pèse sur des pans de l’économie». «Avant, le retraité pouvait se faire un petit voyage, un restaurant. Mais à force de gratter, et comme nous allons être de plus en plus nombreux c’est aussi toute l’économie qui va en pâtir car les retraités viennent aussi en aide à leurs enfants ou leur petits enfants. C’est une donnée qu’il ne faut retirer de l’équation. Si on se retrouve tous avec 1.000 euros de pension, on n'aidera plus personne !» glisse-t-il avant d’ajouter «Les retraités sont considérés comme une charge, on entend de plus en plus parler de la retraite comme d'une aide sociale, alors qu'il s'agit tout simplement d'un salaire différé».
Colette, 66 ans, elle aussi ne baisse pas les bras et a choisi de poursuivre la lutte. «On se sent un peu démunis par rapport à notre pouvoir d’achat. J’étais une personne qui faisait beaucoup de bénévolat et qui avait à cœur d’apporter mon soutien à des œuvres caritatives mais aujourd’hui à force de réduire les pensions je ne peux plus le faire» explique-t-elle. Et ce n’est pas la suppression de l’ISF qui contribuera à contrebalancer le phénomène !
Les têtes grisonnantes n’étaient pourtant pas les seules à prendre part à cette lutte. Quelques jeunes actifs s’étaient également joints à la manifestation.
Défendre nos acquis
Parmi eux, Valentin 23 ans. «La retraite c’est aussi notre avenir. Il faut y penser. Il s’agit aussi de défendre des acquis qui se perdent au fur et à mesure. Aujourd’hui les jeunes semblent de plus en plus résignés et ça me choque un peu».
Pour l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, FGR, CGC, LSR de la Corrèze, CFTC, Ensemble et solidarité) «Si Emmanuel Macron promet le retour à une revalorisation des pensions pour tout le monde en 2021, cela n’empêchera pas la baisse du pouvoir d’achat des pensions contrairement à l’indexation des pensions sur le salaire annuel moyen que nous réclamons».
De son côté Michel Planche, représentant de l’USR CGT de la Corrèze reprenait le saisissant contraste entre le pouvoir d’achat des retraités «en chute libre depuis 25 ans» et «l’augmentation de 22% de la richesse des 500 plus grosses fortunes depuis ces deux dernières années». «Il ne serait que justice que nous aussi nous ayons droit à ces 22% d’augmentation» estimait-il. Lorsque beaucoup dans le cortège faisait de la lutte contre l’évasion fiscale une priorité pour résoudre le problème...

Un hommage aux policiers tués
Devant la sous-préfecture, le cortège a observé une minute de silence en hommage aux quatre policiers tués lors de l’attaque du 3 octobre à la Préfecture de Paris. En même temps, un hommage aux policiers a été rendu par leurs collègues corréziens devant le commissariat de Brive.

Mathieu Andreau