Fil info
19:05 Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR

Hommage aux policiers tués dans les attaques terroristes

DDSP

Hier, à la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la Creuse, un hommage solennel était rendu aux policiers décédés dans les attentats de la semaine dernière à Paris.

Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet, Clarissa Jean-Philippe. Ces trois policiers ont été tués dans l’accomplissement de leur mission les 7 et 8 janvier dernier lors des attaques terroristes commises à Paris au siège de Charlie Hebdo et à Montrouge. Ils ont reçu un hommage des forces de sécurité creusoises hier.

«Comme la communauté juive s’est rassemblée, comme les journalistes se sont mis en commun pour organiser quelque chose, on devait se retrouver ensemble aussi pour leur rendre hommage». Le préfet de la Creuse, Christian Chocquet était aux côtés de Sébastien Farges, procureur de la République, de Valérie Guignabel, directrice départementale de la sécurité publique, ou encore de plusieurs policiers et gendarmes, pour honorer la mémoire des trois policiers tués lors des attaques terroristes. Ensemble, les services ont observé une minute de recueillement au moment où débutait la cérémonie à Paris en compagnie du président de la République. Les événements tragiques rappellent à tous et aux principaux concernés, le métier difficile qu’exercent les  forces de sécurité.

«On a parfois l’impression d’être dans une sorte de routine. Mais il n’y a pas de routine. Un terroriste, un déséquilibré peut surgir n’importe quand. Il faut toujours être vigilant. Il faut même être encore plus vigilant» indique le préfet de la Creuse. «C’est une douloureuse piqûre de rappel» poursuit Guillaume, gardien de la paix.

La Creuse n’a pas demandé de moyens supplémentaires après les attentats. Mais elle est en vigilance renforcée. «Nous n’avons pas de lieux sensibles, nous restons dans la continuation de ce que nous avions mis en place. Nous avons tout de même une attention particulière sur la Mosquée. Car les extrémistes et les amalgames existent».

Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet et Clarissa Jean-Philippe ont été faits à titre posthume chevaliers de la Légion d'honneur par le chef de l'Etat.

Air Jordan Trainer Essential