Fil info
16:26Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» | L'Echo https://t.co/SQZVnPyhnC via
16:21RT : À chaque fois que ce message est liké je fais 10 pompes. https://t.co/jpZY7uK6ff
16:19RT : Le député et ancien a été mis en examen pour fraude fiscale, détournement fonds publics,… https://t.co/LW9h14CXJJ
16:17RT : On se souvient que le Député Villani a voté la suppression de l’obligation d’accès pour les handicapés à tous les l… https://t.co/owKnnRwlEk
16:17RT : rares images d'une sublime panthère des neiges . https://t.co/rF7vUAo5Db
16:16RT : STROMAE L’artiste belge va porter plainte contre les organisateurs et organisatrices de la marche anti PMA du 06 o… https://t.co/X14jPBr81q
14:00RT : ALERTE ORAGE Les services de météo France ont placé le département de la Corrèze en vigilance Orange, pour un épiso… https://t.co/PjpbeKZisS
13:02Périgueux : Lionel Pascal (PRG Périgueux) au PS Dordogne : "l'huile est plus utile dans les rouages que sur le feu"… https://t.co/6M2RE1l5GP
11:56Escoire : Orages : Dordogne passe en alerte orange -> https://t.co/NURStZhi5q
10:28Beaupouyet : Leur maison brûle entièrement cette nuit près de Bergerac -> https://t.co/UqSWXKjYK2
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm

Se reconnaître coupable, le premier pas

La Dordogne se lance dans la « justice restaurative », forme de justice pénale introduite en France en 2014, dont une circulaire du 15 mars 2017 a précisé la mise en œuvre. Une convention a été signée entre les différents intervenants de cette méthode qui vise à prévenir la récidive.

 

On le sait, les prisons sont remplies d’innocents qui n’ont fait que réagir à une situation conflictuelle dans les cas d’agressions, au besoin de survivre pour les cambriolages et vols à main armée, voire n’ont fait que céder à une pulsion sexuelle dont ils rendent coupable leur victime.

La reconnaissance de sa culpabilité est souvent une étape que les mis en cause ne franchissent pas, et que la procédure pénale expédie par le biais d’une condamnation qui, du coup, est mal comprise et vécue. En détention, ce paramètre est aussi peu travaillé, d’autres problématiques devant être réglées, la préparation de la sortie du détenu en faisant partie.

Il en est de même pour les victimes, qui obtiennent reconnaissance et réparation lors des audiences, mais manquent souvent d'explications sur les raisons des actes, et conservent un traumatisme dû à une réponse trop lapidaire qui ne passe que par la condamnation de l’auteur, et pas assez par la compréhension des souffrances infligées. Les dommages et intérêts ne peuvent la remplacer, et c’est pour répondre à ces deux enjeux que la justice réparatrice, appliquée depuis des décennies dans d’autres pays et calquée sur les pratiques ancestrales de régulation des conflits des Maoris ou des Amérindiens par exemple, est aujourd’hui doucement mise en place.

La Dordogne s’y inscrit donc et la signature d’une convention a réuni tous les acteurs (voir encadré) appelés à intervenir dans cette action qui est déclenchée à la demande d’une des parties (auteur ou victime), et à n’importe quel moment de la procédure pénale, avec laquelle elle n’interfère pas et qu’elle ne peut modifier en aucun cas. Aucune réduction de peine ou au-tre avantage n’est accordé au détenu. Il s’agit d’une démarche personnelle et volontaire dont les acquis sont ailleurs. Prendre conscience de la gravité de son acte et des conséquences pour sa ou ses victimes, exprimer son repentir ou ses regrets sont des pas vers une réinsertion réussie, et peuvent éviter la récidive. Pour les victimes, le but est qu’elles puissent exprimer leurs souffrances et leurs traumatismes en étant écoutées, et entendues. Elles le sont durant les audiences, mais trop rapidement pour se sentir totalement libérées de ces émotions.

Ce mode de justice demande l’implication de plusieurs partenaires, qui se sont retrouvés autour de la table pour signer une convention les liant, pour l’instant annuellement, autour de ce projet. Sont signataires de la convention : les parquets de Périgueux et Bergerac, les tribunaux d’instance de ces mêmes villes, le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip), et l’association France victimes Dordogne. Les directeurs des trois établissements pénitentiaires du département (Mauzac, Neuvic et Périgueux) sont aussi associés.

Isabelle Vitté

Légende photo : Il ne s’agit pas de sanctions ou décisions judiciaires, mais d’une démarche de réinsertion (I. V.)

 

Men Nike Shoes