Fil info
16:26Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» | L'Echo https://t.co/SQZVnPyhnC via
16:21RT : À chaque fois que ce message est liké je fais 10 pompes. https://t.co/jpZY7uK6ff
16:19RT : Le député et ancien a été mis en examen pour fraude fiscale, détournement fonds publics,… https://t.co/LW9h14CXJJ
16:17RT : On se souvient que le Député Villani a voté la suppression de l’obligation d’accès pour les handicapés à tous les l… https://t.co/owKnnRwlEk
16:17RT : rares images d'une sublime panthère des neiges . https://t.co/rF7vUAo5Db
16:16RT : STROMAE L’artiste belge va porter plainte contre les organisateurs et organisatrices de la marche anti PMA du 06 o… https://t.co/X14jPBr81q
14:00RT : ALERTE ORAGE Les services de météo France ont placé le département de la Corrèze en vigilance Orange, pour un épiso… https://t.co/PjpbeKZisS
13:02Périgueux : Lionel Pascal (PRG Périgueux) au PS Dordogne : "l'huile est plus utile dans les rouages que sur le feu"… https://t.co/6M2RE1l5GP
11:56Escoire : Orages : Dordogne passe en alerte orange -> https://t.co/NURStZhi5q
10:28Beaupouyet : Leur maison brûle entièrement cette nuit près de Bergerac -> https://t.co/UqSWXKjYK2
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA

Hôpital: de la carte verte à la carte bleue

Ce jeudi 25 juillet, les personnels de l’hôpital d’Aubusson manifestaient pour rappeler qu’ils sont en grève illimitée depuis le 11 juin. Etaient également présents en soutien les personnels de l’hôpital de Guéret, qui subissent et dénoncent la même logique comptable de démembrement du service public de santé.

 

La situation est presque ubuesque. Depuis la mise en place d’un système de tarification à l’activité, beaucoup d’hôpitaux s’entendent dire qu’ils ne sont pas «rentables». «Et ce n’est pas spécifique aux milieux ruraux, il y a des gros centres hospitaliers universitaires qui sont dans la même situation», explique Nathalie Teste, secrétaire départementale CGT Santé et Action Sociale. Alors, on fait des audits. Dans le jargon hospitalier, on appelle ça plutôt des CREF (Contrôle de Retour à l’Equilibre Financier). Les deux hôpitaux de Guéret et Aubusson sont sous le coût de CREF, qui devraient rendre leurs conclusions définitives, pilotées par l’Agence Régionale de Santé et les directeurs des établissements concernés, en septembre. Invariablement, les conclusions de ces plans d’actions préconisent de fermer des lits et/ou des postes, parce que sur le plan comptable, c’est ce qui coûte cher. Problème : si des lits sont fermés, l’activité baisse et donc le déficit se creuse. Si on réduit les personnels, ils ne peuvent plus effectuer correctement leurs tâches, l’attractivité de l’établissement baisse, le déficit se creuse.

Surmenage

et maltraitance

A Aubusson, le CREF préconise la suppression de 3 infirmières en médecine et 11 ASH (agent de service hospitalier) à l’Ephad. Magalie Bouchet de la CGT CH Aubusson fulmine : «Sans ces ASH, ce sont les aides soignantes qui vont devoir s’occuper des repas, faire le ménage en plus des tâches qu’elles ont déjà du mal à effectuer : les toilettes, la lingerie... On n’a pas le temps de faire notre travail correctement». Les résidents d’Ephad payent en moyenne 2.000 euros par mois et se retrouvent sans le personnel nécessaire pour leurs soins quotidiens. Un ancien employé, aujourd’hui à la retraite va même plus loin : «Je suis venu soutenir mes collègues. Depuis trois ans, la qualité des soins a chuté. On tombe maintenant dans la maltraitance. Les résidents et les patients sont enfermés dans leurs chambres toute la journée parce que personne ne peut s’en occuper». Un constat corroboré par Nathalie Teste.

Et l’avenir?

Philippe Borienne de la CGT du CH de Guéret, parle de remplacement de la carte verte (carte vitale) par la carte bleue. C’est-à-dire mise en place d’une médecine à deux vitesses : «Ceux qui pourront aller dans le privé et payer, et ceux qui renonceront aux soins. C’est déjà le cas dans certaines spécialités en Creuse, comme en ophtalmologie».

Pour Aubusson «le but avoué, c’est de faire de nous un hôpital de proximité, c’est-à-dire quasiment pas d’urgences, uniquement de la bobologie, et plus de chirurgie ambulatoire» dénonce Magalie Bouchet.

La seule bonne nouvelle, c’est que le 6 août prochain, les syndicats ont obtenu un rendez-vous avec l’ARS de Guéret à 10h. Ils espèrent une mobilisation massive devant le bâtiment pour sauver la médecine publique en Creuse.

Anne-Laure Le Joliff

Photo: Une cinquantaine de personnes était rassemblée devant l’hôpital du Mont à Aubusson pour alerter la population sur la disparition potentielle d’un service public de santé efficace en Creuse.