Fil info
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl
23:23Villamblard : Une... étoile dans le Bergeracois -> https://t.co/YBWF18vM9i

Savoureux bouillon de cultures à Eymoutiers

Plus d'une vingtaine d'écrivains de renom assisteront au festival «Les Ecrits d'Août» qui se déroulera du 16 au 19 août à Eymoutiers. Des rencontres littéraires qui réuniront penseurs et intellectuels qui posent un regard dubitatif et souvent critique sur le monde tel qu’il ne va pas vraiment.

C’est un casting d’auteurs assez incroyable qui sera réuni dans la petite cité pelaude : Alain Damasio, David Dufresne, Karine Parrot, Chantal Pelletier, Gilles Perrault, Victor Collet, Hervé Denès, Nicolas Fargues, Golo, Hervé Le Corre, Marin Ledun, Jérôme Leroy, Hugues Pagan, Serge Quadruppani, Béatrice Roudet-Marçu, Tito Topin Eric Vuillard, Frédéric Lordon.

L’équipe organisatrice a préféré miser sur des rencontres avec les auteurs à travers différentes thématiques plutôt que le simple salon de dédicaces (l’un n’empêchant pas l’autre).

Si certaines des rencontres seront suivies de lecture, d’autres seront musicales.

La première édition de ce festival a reçu le soutien de la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) et de la commune d’Eymoutiers, avec la participation de nombreux habitants du secteur.    En somme, quatre jours de rencontres littéraires pour penser le monde.

Temps forts de ces rencontres dont chaque jour sera consacré à un thème : un banquet littéraire sur le thème du jour, une «joute de traduction» pour découvrir les coulisses du métier de traducteur, des projections de séries télés et un film sur Belleville et ses romanciers (réalisé par José Reynes, sur une idée de Serge Quadruppani), une exposition de Golo, un concert de Jaap Mulder sur des poèmes de Jérôme Leroy et du poète russe Vladimir Vyssotski, une création musico-littéraire d’Eric Vuillard (Goncourt 2018) et Julien Boudard.

Les auteurs parleront de cuisine (Chantal Pelletier), de polar à la télé (Chantal, Tito Topin et Hugues Pagan), du droit des étrangers (Karine Parrot) et de la vie au Cameroun (Nicolas Fargues), de la Commune de Paris (Hervé Le Corre), d’une famille anar confrontée à la laideur du monde (Marin Ledun) ou de la dernière bataille de la Douceur à Eymoutiers (Jérôme Leroy), des bidonvilles de Nanterre (Victor Collet) et enfin dans un dialogue entre le grand ancien Gilles Perrault, Jérôme Leroy auteur-résident de cette année à Eymoutiers et la salle, on échangera sur le thème de la Résistance hier et des résistances aujourd’hui.

Des échanges impromptus avec les auteurs au hasard des événements, des repas autour d’une vaste table où on trouvera aussi bien les livres des invités ainsi que d’autres qu’ils auront suggérés, et la production de petites maisons d’édition invitées (Libertalia, l’Insomniaque…)

Ces rencontres littéraires, joliment nommées Ecrits d’août, se dérouleront sur cinq lieux.

Ouverture
avec
Le jour de l’étranger

Le festival ouvrira ses portes, vendredi 16 août, avec «Le jour de l’étranger».

Aller chez l’étranger, 11 h - 13 h : rencontre avec Nicolas Fargues autour de son dernier livre, Attache le cœur. Présentation par Serge Quadruppani, lecture par Marc-Henri Lamande, place des coopérateurs.

Accueillir l’étranger, 13h - 15h : banquet préparé avec l’association Montagne Accueil Solidarité et rencontre avec Karine Parrot autour de son livre Carte blanche. L’État contre les étrangers ; Victor Collet, auteur de Nanterre, du Bidonville à la cité ; Nicolas Fargues, sous les arcades du foyer.

Sur réservation par sms au 06.30.14.31.32, places limitées, prix libres.

15h30 - 17h : des émigrés d’hier aux exilés d’aujourd’hui : table ronde avec Karine Parrot, Victor Collet et un représentant de Montagne Accueil Solidarité.

Lire l’étranger, 17h30 - 19h30 : joute de traduction avec Hervé Denès et Béatrice Roudet-Marçu, salle des expositions de la mairie.

Écouter l’étranger, 21h : concert de Jaap Mulder autour des poèmes de Vladimir Vissotski et de Jérôme Leroy, salle des expositions de la mairie.

 

Photo : Eric Vuillard, l’auteur de «L’Ordre du jour» pour lequel il reçu le Goncourt. Un livre à mettre entre toutes les mains. (DR)

 

Le programme

Samedi, le jour de la cuisine : la petite cuisine de la télé, celle de la police et la grande cuisine populaire.Journée avec Hugues Pagan, Chantal Pelletier et Tito Topin (et Serge Quadruppani en auteur bellevillois).
10h30 : projection d’un épisode du «Commissaire Navarro», série créée par Tito Topin, de «Police district», série créée par Hugues Pagan, ainsi que «Tirez sur le caviste» tiré d’un roman de Chantal Pelletier, salle des expositions de la mairie. 
Les fourneaux de Chantal, 12h - 15h : banquet préparé avec Chantal Pelletier (son dernier livre paru dans la Série noires’intitule Nos derniers festins), sous les arcades du foyer,

Sur réservation par sms au : 06.20.91.83.40 , places limitées, prix libres.

Trois costauds cuistots du Noir présentés par Serge Quadruppani ;

15h : Tito Topin, les romans du Maroc. Présentation des romans qui ont pour cadre le Maroc de la décolonisation : 55 de fièvre, Photo-finish, Les Enfants perdus de Casablanca ; 16h : Hugues Pagan, ou «Comment peut-on être flic» ? Hugues Pagan s’interroge et nous interroge sur le métier de policier qu’il a pratiqué dans une autre vie, et sur l’adjectif «policier» apposé à un certain type de romans ; 17h : Chantal Pelletier parlera de sa collection «Exquis d’écrivains», place des coopérateurs ; 18h - 19h : Le polar, le réel, la télé : à quelle sauce la télévision cuisine-t-elle la réalité du métier de policier et des tensions sociales qu’il doit régler ? Avec Chantal, Tito et Hugues animé par Serge Quadruppani et tous les auteurs qui voudront intervenir, place des coopérateurs ; le chaudron bellevillois, 20h30 : projection du film Belleville est un roman. Réalisation José Reynes sur une idée de Serge Quadruppani, 1996, 72 minutes, cinéma Le Jean-Gabin.

- Dimanche 18 août : le jour des auteurs

11h - 12h30 : rencontre avec Golo, dessinateur de bandes dessinées, et inauguration de son

exposition qui durera du 16 au 19 août, animée par Martine Deguillaume, salle des expositions de la mairie ; 13h - 15h : banquet des auteurs : repas préparé sur les indications des auteurs et présentation par chacun d’un livre dont il n’est pas l’auteur et qu’il a aimé.

Sur réservation par sms au : 06.12.89.03.81, places limitées, prix libres ; 17h -19h30 : présentation de l’œuvre d’Eric Vuillard par Pascal Léonard. Création littéraire et musicale de Julien Boudard et Eric Vuillard, cour du château Font-Macaire.

21h : une heure en compagnie de Valère Novarina. Messager : Marc-Henri Lamande, parvis de la collégiale.

- Lundi 19 août : le jour

des luttes

11h - 13h : rencontre avec Hervé Le Corre, présentation par Pascal Léonard. Jacques Nony et Cathy Tostivint liront des extraits de son dernier livre Dans l’ombre du brasier et chanteront des chansons de la Commune. Discussion avec l’auteur, place des coopérateurs ; 13h - 15h : banquet des luttes, organisé par les Gilets Jaunes de la montagne limousine en présence de David Dufresne et Alain Damasio et tous les auteurs qui voudront participer, sous les arcades du foyer, repas partagé, chacun apporte un plat ou une boisson de préférence de couleur jaune.

De la difficulté des formes de vie non conformes, 15h0 - 17h : rencontre avec Marin Ledun autour de son livre Salut à toi, ô mon frère, lecture par Marc-Henri Lamande ; 17h15 - 19h : carte blanche à David Dufresne et Alain Damasio, place des coopérateurs ; 19h30 : rencontre avec Gilles Perrault animée par Jérôme Leroy, sur le thème «Résistance, résistances », en lien avec l’université populaire d’Eymoutiers avec des interventions d’Alain Damasio et de David Dufresne, salle des expositions de la mairie ; à partir de 21h : présentation de «Petites natures. L’orphelinat de la phrase et ses poupées gardiennes» par Sophie Roussel, lectures d’extraits de Lou, après tout de Jérôme Leroy, grillades et musique, harangues et chansons, cour du château Font-Macaire.