Fil info
19:54Périgueux : Ils ont fait barrage à Daesh, faisons barrage à Erdogan -> https://t.co/1l2ooYrBKQ
19:48Saint-Estèphe : Une personnalité si attachante -> https://t.co/qofhNOUt4l
19:09France : L’ancienne usine Auga deviendra un complexe sportif en avril 2020 -> https://t.co/tvaBXZeWbB
19:06Châteauroux : Les "Lisztomanias Humanitaire" veulent amener la musique partout -> https://t.co/6QIhLoJ9KP
18:45Vieux-Mareuil : Un automobiliste entraîne la chute d'une fillette à vélo -> https://t.co/df14lbfo2W
17:55// PRESSE // "Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences " 📰 On parle des dans… https://t.co/PRD33lgmfw
17:44Brive-la-Gaillarde : «J’espère que les gens vont se réveiller» -> https://t.co/6eT5ArraeH
17:27Parnac : L’AC Parnac vient à bout d’une valeureuse équipe d’Issoudun -> https://t.co/8ngp8vKMWI
17:25La Châtre : Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets -> https://t.co/yR0hfAWQK8
17:20Ambrault : Carrière Chéret à préserver : appel à l’énergie citoyenne -> https://t.co/Xwrk9A0pYr
17:04Castelnaud-la-Chapelle : Cérémonie de la Légion étrangère au château de Castelnaud -> https://t.co/HEudlXnRJH
16:59Bassillac : Une liste qui veut unir pour l’avenir -> https://t.co/HPPfc5ZJtG
16:55RT : René Dutin, un élu du peuple. https://t.co/1Jxya6o1kT https://t.co/sEE00tZYkn
16:54RT : ENFIN. Après avoir insulté les cheminots pendant 72h, la se voit obligée par la inspection du travail d'Alsac… https://t.co/O050URxzt2
16:54RT : On attend maintenant les excuses d' pour avoir qualifié de "grève surprise" un droit de retrait désorma… https://t.co/UKgVtmuLew
15:45Coulounieix-Chamiers : Et si une gève illimitée était lancée ? Débat mercredi prochain -> https://t.co/IYnKlFp9l9
12:13RT : Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt

Paul François à la BFM, un paysan contre Monsanto

La Libre pensée 87 organise le 10 octobre à la BFM, avec phyto-Victimes, Alerte des médecins sur les pesticides, et le soutien de plusieurs au-tres associations, une conférence-débat avec Paul François, le paysan charentais qui a défié Monsanto. La projection d’un film sur son combat servira de préalable au débat.

Paul François, le paysan charentais en procès avec Monsanto, après avoir été empoisonné par un de ses produits, le Lasso, sera à Limoges demain, dès 18h30, à l’auditorium de la BFM. Après la projection du film relatant son combat, Paul François répondra aux questions du public et dédicacera son livre. Comme le souligne Jacky Texier (Libre pensée), «l’écologie a été très présente dans l’actualité ces derniers temps avec les Monsanto papers, le débat sur le glyphosate, les condamnations de Monsanto et son rachat par Bayer, et dernièrement avec l’explosion de l’usine Lubrizol de Rouen. On pourrait penser que cette initiative est pour la Libre pensée une position écologique de circonstance, il n’en est rien. Le point de départ de cette conférence-débat est une émission «Affaires sensibles» diffusée sur l’antenne de France Inter en 2017.» Paul François viendra témoigner de son combat interminable face au géant de l’agrochimie contre lequel il engage une procédure en avril 2007. En février 2012, le président du TGI de Lyon lui donne raison, mais Monsanto fait appel ; en septembre, la cour d’appel confirme la condamnation. En juillet 2017, la cour de cassation annule l’arrêt lyonnais. En 2019, la cour d’appel de Lyon donne de nouveau gain de cause à Paul François. Mais Monsanto s’est pourvu en cassation.

La Libre pensée explique que les raisons de cette conférence-débat sont multiples, notamment philosophiques et environnementales : «philosophiques car il s’agit d’un combat du faible contre le puissant. Nous, libres-penseurs de Haute-Vienne, ne pouvions pas rester spectateurs de ce combat. Si nous ne pouvions y participer, nous pouvions au moins le faire connaître», indique Jacky Texier qui ajoute, «une autre raison qui nous a conduit à nous intéresser au cas de Paul François, c’est une certaine idée de la liberté et de la justice. Dans ce cas précis, il s’agit de la liberté des agriculteurs, totalement soumis aux fabricants de ces produits mortifères que l’on appelle pudiquement phytosanitaires. Il s’agit aussi de la liberté de se défendre et de faire valoir ses droits. A cet égard, il a fallu à Paul François un courage extraordinaire pour s’engager dans ce combat tant vis-à-vis de la MSA pour faire reconnaître sa maladie professionnelle que de Monsanto, pour ce qui est de son empoisonnement. Et puis il y a une deuxième raison à notre décision, ce sont les raisons environnementales. La charte de la Libre Pensée prône la préservation de la nature pour les générations futures». Pour la Li-bre pensée il était donc tout à fait logique qu’elle joue son rôle d’association d’éducation populaire : «L’action de Paul François doit nous interroger sur la finalité et les pratiques des multinationales de l’agrochimie qui, prétextant œuvrer pour résoudre le problème de la faim dans le monde ne poursuivent d’autre but que d’engranger un maximum de profit et provoquent volontairement l’asservissement des populations et leur dépendance alimentaire» estime Jacky Texier.

Jean-Pierre Chauffier, représentant les associations, ajoute, «ces multinationales sont responsables d’un écocide, notre but n’est pas de traumatiser la population ou de culpabiliser les agriculteurs, mais au contraire de présenter les solutions qui existent, car il y en a. Nous, société civile, avons la responsabilité de les relayer, d’inciter les agriculteurs à aller vers une transition écologique». L’association «Alerte des médecins sur les pesticides», partenaire de cette initiative parlera des conséquences des pesticides sur la santé.

L’entrée à cette conférence-débat est gratuite et ouverte à tous.

Fatima Azzoug

 

Photo : Jacky Texier et Jean-Pierre Chauffier ont présenté ce débat.