Fil info
09:17Une décision injustifiable: Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/ekGgykBrxD via
08:54Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/ghdsvDC6Tt via
07:46# # - -Vienne : Nedde sera «celtico-médiévale» -> https://t.co/WMwJlmqIH0
07:42# # - -Vienne : Retour sur la pensée humaniste et universelle de Senghor -> https://t.co/zmawqv9U5Q
07:40# # - -Vienne : Partir l’esprit tranquille -> https://t.co/3475kHcz6g
07:33Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin -> https://t.co/oFWpqHR6sj
07:31Région : Valadon & Cie s'exposent au musée de la mine de Bessines (87) -> https://t.co/d282WqU23U
06:53 😍😍😍💐💐💐💐
23:06Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/aX0tB76gNW via
21:21Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc -> https://t.co/SzmW4iPo7T
21:10 L'irrigation est elle interdite en Corrèze
19:02 Maire de Paris? Y'a pas à dire, ça donne envie...
19:01Châteauroux : Allez, roulez petits bolides ! -> https://t.co/2dHnPTbrQ8
18:58RT : La Région soutient l'inscription au patrimoine mondial de l'humanité du désigné… https://t.co/Hp2ua6fpHg
18:58RT : Le Sud-Africain Johnny Clegg est mort d’un cancer, à l’âge de 66 ans. Sa chanson “Asimbonanga”, dédiée à Nelson Man… https://t.co/6ThFYSAv6M
18:58Indre : Du répit pour les blaireaux -> https://t.co/7FeBmZzO2y
18:53Indre : Le Berry, une terre de woofing ? -> https://t.co/i0EmKT52sV
18:53RT : "Fils de pute", “abrutis”, "je le tiens par les couilles", "c'est pour ça qu'on l'a fait entrer au gouvernement".… https://t.co/LLZTCyK06X
18:53RT : Retraites : Communiqué de FO : FO rejette une réforme paramétrique permanente https://t.co/cZCUyMS6U2 via
18:52RT : Dans les propos attribués à par , il est indiqué que je serais d'accord avec lui. C'est inexact.… https://t.co/qmUWFD7WmY
18:51RT : Castaner vient de médailler : -G. Chassaing, qui a chargé la fête de la musique à Nantes -B. Félix, lié à la mort d… https://t.co/lZuWINzRcb
18:50RT : l'Humanité du jeudi 18 juillet 2019 sur votre écran d'ordinateur avec la boutique de l'https://t.co/t9CSG7KjHthttps://t.co/NbyXL3pmm9
17:45Dordogne : Un marché incontournable -> https://t.co/ctO07OkjJ6
17:21Dordogne : Les salariés de la SOCAT inquiets pour leur avenir -> https://t.co/8qDX1hDvVM
17:02Sarlat-la-Canéda : Opération Sentinelle : pour sécuriser les zones sensibles -> https://t.co/TvDDArNG70
16:51RT : Nous sommes prêts à repartir ! Retraite, aide juridictionnelle, réforme de la carte judiciaire... Nous ne lâcherons… https://t.co/0mbJzLpr42
16:03Valençay : Deux employés de la commune honorés -> https://t.co/3S7bVzJbPe
14:56France : Annulation du concert de Thérapie Taxie -> https://t.co/8WXPQYMDvC
14:02Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/PvYtoHT5US via
13:43Corrèze : Ressource en eau : l'alerte est activée sur 142 communes -> https://t.co/82uY2Az9PB
13:18Corrèze : Erró et Argentat, une histoire de toile -> https://t.co/abQ6G1kuTm
12:55Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/HC6TQwVFxL via

L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts

Agriculture

Samedi matin, l’agglo et la SAS Paysan Cœur de Corrèze ont posé la première pierre de l’atelier de transformation fermière à Naves, sur la zone de Soleilhavoup. L’équipement sera opérationnel en décembre prochain.
C’est une première en Corrèze. Un atelier de transformation fermière est en cours de construction sur la commune de Naves. Cet outil est porté par l’agglo mais aussi et surtout par la SAS Paysan Cœur de Corrèze. Cette structure regroupe neuf  producteurs locaux venant du territoire  communautaire mais aussi de plus loin (Beynat, Sarran, Saint-Pardoux-Corbier, Benayes...) et également le lycée agricole Edgard-Pisani. Elle assurera la gestion de l’atelier dont elle a imaginé les contours.
L’équipement n’a pas d’abattoir. Il vient en complément : les viandes bovines, ovines, porcines, les volailles et même les légumes y seront  transformés pour être vendus aux particuliers, aux restaurants mais aussi aux collectivités ou entreprises pour de la restauration collective, l’objectif étant de réinvestir les circuits courts. Le consommateur aura aussi la garantie d’acheter des produits de qualité fermière dont il pourra connaître la  traçabilité. «On est sur des procédés dits fermiers. Les produits seront sans additifs, sans colorants ni exhausteurs de goût», insiste Annie Gauvreau la présidente de la SAS et exploitante à Chamboulive.  
L’atelier s’étend sur 700 m² et un seul niveau. Il est construit sur pilotis. Il comportera des bardages en bois «pour casser l’image d’un laboratoire de transformation habituel». Le toit sera recouvert de panneaux photovoltaïques. Il comprendra des espaces : pour la découpe, pour le stockage, la préparation froide, la cuisine et la préparation chaude, des chambres à carcasse, des chambres froides, les salaisons, une légumerie. A cela s’ajoutent des sanitaires, des bureaux, un espace accueil.
Un boucher et un agent polyvalent seront recrutés dès l’ouverture du bâtiment prévue pour décembre prochain (avant les Fêtes). En pleine activité,  une équipe de sept personnes sera nécessaire.
L’ouvrage est construit et porté par Tulle agglo qui souhaite pérenniser et développer l’activité agricole. «L’agriculture a toute sa place au sein du pôle économique de l’agglo», affirme Michel Breuilh, le président. Le territoire compte 640 exploitations agricoles. 220 agriculteurs ont plus de 55 ans,  une centaine partira à la retraite sans avoir pu transmettre son activité. L’atelier de transformation répond donc à un besoin tant du côté des  producteurs, de la collectivité mais aussi du consommateurs en quête de nourriture saine et locale.
L’opération coûte 1,7 millions d’euros. Elle est soutenue par l’Etat, la Région, le Département.

Zoom Lebron XV 15