Fil info
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp

Avoir 20 ans dans un pays conservateur

Festival Ôrizons

Jusqu’au 1er juin la chapelle du centre culturel de la Visitation à Périgueux accueille l’exposition photo de Catalina Martin-Chico consacrée aux femmes du Yémen,  Au-delà du voile, dans le cadre du festival Ôrizons.

Catalina Martin-Chico est photojournaliste. Originaire de Madrid et ayant vécu à Bordeaux et Paris, elle présente à la Visitation une exposition inédite, consacrée aux femmes du
Yémen.
C’est en 2007 qu’elle s’est rendue pour la première fois dans ce pays, « et il m’a accrochée » confie-t-elle. Elle y est retournée tous les ans jusqu’en 2014, mais la guerre ayant éclaté ensuite, elle n’a depuis pu s’y rendre qu’une semaine en 2017. « étant une femme, j’avais accès aux femmes dans ce pays extrêmement conservateur, ce qui était un avantage et une force que j’ai saisis ». Pendant des années, elle a suivi quatre soeurs âgées de 17 à 21 ans, « qui m’ont dévoilé ce que signifiait avoir 20 ans et être femme dans un pays comme ça, sans être mariées. Elles m’ont appris beaucoup de choses sur la société ». Mais après le Printemps arabe en 2011, où elles ont été actives, elles ont dû changer de numéros de téléphone et déménager, et le contact est rompu malgré les efforts de la photographe pour les retrouver. Lorsqu’elle a pu retourner au Yémen, c’était en 2017, et elle n’a eu qu’une semaine pour réaliser un reportage pour, « parler d’un pays qui est en guerre, et dont on ne parle pas ». Elle sourit doucement quand elle entend prétendre que les armes françaises vendues au Yémen ne tuent pas, selon notre brave gouvernement, jamais avare de contre-vérités. « J’ai des photos d’enfants amputés, parce qu’ils jouaient dehors quand une bombe est tombée à côté d’eux » indique-t-elle. Durant les guerres, la situation des femmes, dans les pays où elle n’est déjà pas enviable, se complique et s’aggrave. « Ce problème est sous documenté, car nous sommes très peu à avoir accès à elles. J’ai donc décidé de rajouter des photos de la guerre ». Elle confie que ce qui l’a choquée quand elle s’est rendue pour la première fois au Yémen, « c’est que 50 % de la population est invisible. Ce sont des fantômes noirs. ça secoue quand on descend de l’avion, mais ça m’a fait prendre conscience de la force d’être une femme journaliste, pour aller voir au-delà du voile ». Elle précise que porter le niqab n’est imposé ni par la religion, ni par la loi, « mais par la tradition. Le Yémen pratique un islam modéré, et j’ai entendu des pères dire à leurs filles qu’elles n’avaient pas obligation de se voiler. Mais comment sortir dans la rue tête nue et en vêtements occidentaux quand toutes les autres femmes sont voilées ? »

Saveurs d’orient aux restaurants
Pour la première année des restaurateurs s’unissent au festival Ôrizons pour proposer, durant l’événement, des plats aux saveurs orientales.
Quinze chefs de l’hypercentre de Périgueux ou à proximité ont accepté de jouer le jeu, et durant le festival proposeront un plat alliant Périgord et Moyen-Orient.  Ce parcours gastronomique est une nouveauté pour cette manifestation, et son initiateur, Nicolas Lux, se réjouit que le festival devienne, grâce à eux, « le carrefour des rencontres culturelles et gastronomiques ». Boulgour façon risotto et aiguillette de poulet, couscous périgourdin, boulettes de viande, mezzé façon libanais, soupe aux épices, souris d’agneau aux dattes et coriandre, pizzas avec de la crème curry, sauce au yaourt et à la menthe, desserts, même coktail sans alcool à la menthe et au gingembre pour accompagner un jus de fraise, tous ont fait preuve d’imagination pour concocter des recettes inattendues et qui ne demandent qu’à être dégustées.
Les organisateurs espèrent pérenniser ce rendez-vous, et que l’an prochain, ils soient plus nombreux à « faire ce clin d’oeil, à travers leur carte, au festinal » reprend Nicolas Lux. Jusqu’au 2 juin, vous pourrez donc, en plus des nombreuses animations proposées par ôrizons, allier le plaisir du palais à celui des expositions, concerts, rencontres, lectures..., inscrits au programme de cette 11e édition.

Les restaurants
66 Degrés , 66 Green, Little Cocotte, La bouteille bleue, La Gueule du Four, Le Clos St Front, La Péniche, Le Clin d’oeil, 6e Sens, Chez Fred, Hercule Poirot, Calebasse Café, Chez Wouam, et Chez Nico.

Air Jordan II High