Fil info
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl
23:23Villamblard : Une... étoile dans le Bergeracois -> https://t.co/YBWF18vM9i

Le climat a besoin du ferroviaire

Festolérance

Convivial, joyeux, tout en restant éducatif et revendicatif, Festolérance a encore attiré du monde pour sa quinzième édition. Des enfants aux retraités, tous les âges étaient représentés sur le site du Copo où se déroule l’événement.

Si les parties festives étaient généreuses et s’adressaient à tout le monde, le débat en faisait de même en ces temps de réchauffement climatique où la diminution des gaz à effet de serre est devenue impérative.
Or depuis des années, les gouvernement successifs s’attachent à démanteler et détruire la Sncf. Jérôme Jean, délégué Cgt des cheminots de Dordogne, rappelait tout les mauvais coups portés à cette entreprise publique : la création de Réseau ferré de France (Rff) en 1997, qui a séparé les infrastructures et l’exploitation, la privatisation du fret en 2006, la création de trois établissements publics à caractère industriel et commercial (épic) en lieu et place des trois branches de la Sncf  (voyageurs, fret et infrastructure, créées dans l’optique de leur privatisation comme le dénoncent les cheminots depuis le début), et au final, au 1er janvier 2020, le passage en société anonyme de ces trois épic. Qui dit société anonyme dit actionnaires... « Les cheminots, seuls, ne sauveront pas le ferroviaire » soulignait Jérôme Jean.  « C’est en enjeu commun, une bagarre commune ».
 Le ferroviaire est un des axes permettant de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Le délégué syndical décryptait également, « les annonces et les mensonges proférés au plus haut de l’état. Le Premier ministre a affirmé que les lignes dites secondaires, soit près de 100 % des lignes du département, étaient redonnées, en compétence, aux Régions et aux Départements, avec désengagement de l’état. Le risque de fermeture de certaines lignes, comme celle d’Agen, voire même de Bordeaux, est réel ». Comme tous les ans les Jeunes cheminots Cgt, organisateurs depuis l’origine de Festolérance, avaient invité des associations et mouvements : le comité Dordogne-Palestine, qui vient depuis quatre ans, L’Avenir social, présent tous les ans, comme l’Oncf, à qui la manifestation apporte peu d’adhérents, « mais elle reverse chaque année un chèque de solidarité pour les orphelins » précise Sébastien, son représentant, Visa, personnifié par Hervé, invité pour la première fois et qui estimait que ce qu’il avait vu de l’organisation de la journée, « fait du bien dans la période, avec comme thèmes centraux la solidarité et la toléran-
ce », l’institut d’histoire sociale de la Cgt, ou encore Cuba-Linda et la Banque alimentaire, présents pour la première année et heureux de cette vitrine pour leurs actions.

nike free run 5.0 yeezy