Fil info
19:09France : L’ancienne usine Auga deviendra un complexe sportif en avril 2020 -> https://t.co/tvaBXZeWbB
19:06Châteauroux : Les "Lisztomanias Humanitaire" veulent amener la musique partout -> https://t.co/6QIhLoJ9KP
18:45Vieux-Mareuil : Un automobiliste entraîne la chute d'une fillette à vélo -> https://t.co/df14lbfo2W
17:55// PRESSE // "Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences " 📰 On parle des dans… https://t.co/PRD33lgmfw
17:44Brive-la-Gaillarde : «J’espère que les gens vont se réveiller» -> https://t.co/6eT5ArraeH
17:27Parnac : L’AC Parnac vient à bout d’une valeureuse équipe d’Issoudun -> https://t.co/8ngp8vKMWI
17:25La Châtre : Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets -> https://t.co/yR0hfAWQK8
17:20Ambrault : Carrière Chéret à préserver : appel à l’énergie citoyenne -> https://t.co/Xwrk9A0pYr
17:04Castelnaud-la-Chapelle : Cérémonie de la Légion étrangère au château de Castelnaud -> https://t.co/HEudlXnRJH
16:59Bassillac : Une liste qui veut unir pour l’avenir -> https://t.co/HPPfc5ZJtG
16:55RT : René Dutin, un élu du peuple. https://t.co/1Jxya6o1kT https://t.co/sEE00tZYkn
16:54RT : ENFIN. Après avoir insulté les cheminots pendant 72h, la se voit obligée par la inspection du travail d'Alsac… https://t.co/O050URxzt2
16:54RT : On attend maintenant les excuses d' pour avoir qualifié de "grève surprise" un droit de retrait désorma… https://t.co/UKgVtmuLew
15:45Coulounieix-Chamiers : Et si une gève illimitée était lancée ? Débat mercredi prochain -> https://t.co/IYnKlFp9l9
12:13RT : Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC

Le charme de la Belle Province rejoint le bien-vivre périgourdin

Périgord-Québec

L’association Périgord-Québec est une des plus dynamiques du réseau national de la fédération France-Québec/francophonie, et son président Richard Bourgoing annonce de nombreuses initiatives pour l’année à venir.

Les liens entre le Québec et la France plongent leurs racines dans l’histoire de la Belle-Province, dont les habitants sont de fervents défenseurs de la langue française et de la culture francophone. Richard Bourgoing fait partie de ces Québécois amoureux de la France, où il s’est installé il y a 23 ans, dont 16 ans en Périgord puisqu’il a épousé une « locale ». Président de l’association depuis 2015, il la fait bénéficier de son expertise, et de ses contacts, en particulier artistiques. Il oeuvrait en effet dans l’organisation de spectacles, et connaît tous les grands chanteurs québécois, Garou, Isabelle Boulay... Il indique que le dynamisme de Périgord-Québec provient du choix de ses fondateurs, Francis Bernier et Jean-Louis Hervé, ses deux premiers présidents (respectivement de 1978 à 1981 et de 1981 à 1997), de promouvoir des jumelages en-tre communes, le premier étant créé au Buisson. « Aujourd’hui, nous en sommes à 32 » se réjouit Richard Bourgoing. « Ils sont basés sur l’amitié, le respect, la défense de la langue française et de la culture francophone ». Parmi les programmes développés,
l’échange de jeunes des deux côtés de l’Atlantique pour aller travailler deux mois dans une municipalité amie, sur un travail rémunéré où ils sont logés dans des familles. Périgord-Québec a également invité le cirque Alfonse à donner son dernier spectacle, Tabernak, à Boulazac (voire une précédente édition), et espèrent créer un événement autour de l’amitié entre les deux provinces en 2020, sans doute sur la plaine de Lamoura (voir ci-dessous). L’association participe chaque année à la dictée francophone, qui s’inscrit dans la semaine de la francophonie et se déroulera cette année le 20 mars pour les scolaires, et le 21 mars pour le grand public. « La dictée contient trois paragraphes » précise le président, « un sur le Québéc, un sur la région de France qui accueille le congrès fédéral, la Guyanne cette année, un sur un pays de la francophonie, la Tunisie pour cette édition ». Autre programme, le concours de slam sur le thème Vive la parole libre, en référence à la célèbre apostrophe du général de Gaulle, « Vive le Québec libre », dont le lauréat national 2019 est un habitant de Belvès, Jocelyn Dorangeon. Il y a aussi le prix littéraire France-Québec, le concours de la Bd, ou encore, tous les deux ans, le trophée culinaire dont les gagnants régionaux se voient offrir un séjour dans la Belle Province.

Recenser les lieux de mémoire
Un grand projet occupe actuellement l’association Périgord-Québec, celle des lieux de mémoire.
Un de ses adhérents a en effet écrit un ouvrage où il recense plus de 200 Périgourdins partis pour ce qu’on appelait alors la Nouvelle France. « ça nous permet de faire des recherches pour retrouver des descendants et organiser des journées de célébration à leur mémoire » indique Richard Bourgoing. La dernière a été organisée à Jumilhac-le-Grand où ont été identifiés 13 habitants dont des ancêtres ont franchi l’Atlantique. « Nous sommes en train de réfléchir à la création d’un itinéraire sous forme de parcours touristique, autour des lieux de mémoire des ancêtres ».
Autre initiative qui devrait voir le jour, celle d’un festival Périgord-Québec, autour de la gastronomie de ces deux territoires, avec des échanges entre producteurs, et de la culture en général. « Nous aimerions créer un village gaulois, où les communes jumelées disposeraient d’un chapiteau. Nous avons ciblé la plaine de Lamoura à Boulazac, car elle dispose d’un grand parking. Nous avons découvert ce site à travers l’école du cirque et la venue du cirque québécois Alfonse ». Des contacts prometteurs ont déjà été pris avec la municipalité. Bien sûr, pas de festival sans animation musicale, et de ce côté, Richard Bourgoing commence déjà à activer ses contacts pour avoir une tête d’affiche québécoise, ainsi que des artistes émergeants, locaux comme du Québec. « Nous oeuvrons aussi pour avoir les équipes de France et de Québec du bûcheronnage » conclut le président qui confie : « Pour les Québécois, la mère patrie, c’est la France ».
L’association compte 500 adhérents. Contacts et renseignements sur www.perigord-quebec.com