Déviation de Beynac : démonstration de force du président Germinal Peiro

Politique

Alors que la Cour d’appel administrative de Bordeaux doit se prononcer mardi 1eroctobre 2019 sur l’appel formulé par le Département de la Dordogne, représenté par son président Germinal Peiro, qui conteste l’obligation qui est faite à la collectivité de remettre en état le chantier de la déviation de Beynac, celui-ci a réalisé un tour de force, hier, lundi 16 septembre 2019. Les 12 présidents des Départements de Nouvelle-Aquitaine, qui « se rencontrent régulièrement » étaient invités par le président Peiro à Saint-Vincent-de-Cosse.

Par communiqué, le cabinet du président du Département Germinal Peiro a en somme fait savoir que la collectivité y croyait, dans l’affaire du contournement de Beynac dont le chantier est à l’arrêt depuis le 09 avril dernier. 

Certes, les 12 élus qui sont à la tête des départements de la région Nouvelle-Aquitaine se parlent et se voient régulièrement pour se pencher sur les dossiers d’actualité. Ainsi le président de l’assemblée des départements de France Dominique Bussereau a-t-il emmené du nouveau avec lui sur les intentions du gouvernement en matière d’autonomie financière de ces collectivités.

« Les élus ont aussi rappelé que de nombreuses questions restaient en suspens quant à une plus juste péréquation financière de l’Etat en direction des collectivités départementales dans le domaine de l’aide sociale, en particulier en matière de prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA) et de financement des allocations individuelles de solidarité(AIS) ». Inévitablement, « l’avenir des territoires ruraux » a beaucoup occupé les discussions. 

Mais le chantier de Beynac a aussi été évoqué. La direction du cabinet du président Peiro fait ainsi savoir que les 12 présidents ont visité ledit chantier. Occasion de « renouveler leur soutien plein et entier au Département de la Dordogne estimant que les travaux devaient être menés à leur terme, tant au regard de l’ensemble des autorisations obtenues que de son état d’avancement et de son exemplarité environnementale ». Les 12 élus ont conjointement adressé un courrier au président de la République Emmanuel Macron« insistant sur la nécessité de sécuriser les collectivités locales sur le plan juridique afin de permettre le bonne réalisation des aménagements dûment autorisés par l’Etat et d’éviter di de telles situations se reproduisent ».

LIRE AUSSI : Beynac, la déviation qui mine l’ambiance périgourdine : face à face Philippe d’Eaubonne (ASVD)- Germinal Peiro (président du Département de la Dordogne)

Le cabinet diffuse en outre la capture d’écran d’un tweet du président de l’association des départements de France (AFD) Dominique Bussereau, qui fait état d’un « soutien total» au président Peiro (…) dans le « dossier de la déviation de Beynac ».