Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

Une primaire citoyenne à la peine ?

Politique

En Corrèze, les deux tours des primaires citoyennes de La belle alliance populaire se préparent dans un contexte bien particulier.
En 2011, le premier tour de la primaire organisée par le Parti socialiste avait mobilisé en Corrèze quelque 19.000 personnes qui avaient majoritairement porté leur voix sur le candidat issu du cru :   un certain François Hollande. On connaît la suite de l’histoire qui s’est terminée par l’annonce surprise du président Hollande à ne pas se représenter. Une première dans notre 5ème république qui en réserve d’autres !
Ce choix a eu du mal à passer auprès des militants socialistes corréziens. Ils se retrouvent un peu orphelins lors de cette primaire. Beaucoup aurait aimé voir figurer le nom du président sortant aux côtés des Sylvia Pinel, Vincent Peillon, François de Rugy, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, de Manuel Valls et autre Jean-Luc Bennahmias (cochez l’intrus !).
Cet embarras se traduit chez les élus socialistes du département par un non choix... Seul le député Philippe Nauche est mandataire du candidat Vincent Peillon. Pour les autres élus et parlementaires, c’est silence radio.
Est-ce-que la mobilisation sera du niveau de celle de 2011 ? C’est tout le mal que souhaite Karim Maatoug, Premier Secrétaire  Fédéral  du PS en Corrèze. Il constate que le retrait de François Hollande «ça change la donne»...
Sur la forme, le vote aura lieu les 22 et 29 janvier dans 44 bureaux* répartis sur tout le département, contre 58 en 2011. Cette baisse s’explique par le redécoupage des cantons et le fait que les villes de Tulle et Brive auront un site unique avec plusieurs bureaux de vote installés dans la salle du Pont du Buy à Brive et la salle de l’UP (ex Marie-Laurent) à Tulle. Le bureau de vote de François Hollande qui a priori ne devrait pas participer au scrutin au regard de son planning.
«Le maillage des territoires est assez conséquent» souligne le Secrétaire à propos de l’organisation.
Pour voter, il suffit d’être inscrit sur une liste électorale ou être adhérent à un des partis organisateurs du scrutin.
Il faudra également signer une charte d’engagement sur les valeurs de la gauche et des écologistes et s’acquitter d’un euro par tour.    

*Où voter : Beaulieu-sur-Dordogne, Meyssac, Argentat, Saint-Privat, Lanteuil, Noailles, Brive, Saint-Pantaléon-de-Larche, Juillac, Vignols, Arnac-Pompadour, Lubersac, Uzerche, Vigeois, Malemort-sur-Corrèze, Ayen, Objat, Saint-Viance, Allassac, Sadroc, Saint-Mexant, Tulle, Laguenne, Clergoux, Lapleau, Rosiers-d’Egletons, Naves, Seilhac, Corrèze, Egletons, Neuvic, Bort-les-Orgues, Ussel, Meymac, Treignac, Bugeat, Peyrelevade.
Tout savoir sur les primaires et connaître la
commune où voter lesprimairescitoyennes.fr

 

Serge Hulpusch

nike air max 1 soccer