Fil info
20:08La mort de Poupou... Un choc. On le croyait immortel... Grâce à , j'avais pu recueillir de nombreux témoi… https://t.co/DXXy23JzAW
13:39 Dans les années 60, Poulidor alors qu'il faisait le tour de France, a tenu une chr… https://t.co/NVmEigVJQu
13:28Une photo qui aurait passé dans l' si... L', , le va de deuil en deuil... S… https://t.co/AK8PrMSdXj
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I

Un air de campagne sur la ville

Agriculture

De retour en ville il y a trois ans après 41 années d’absence, le comice d’arrondissement de Tulle se déroulera demain à l’Auzelou. Une édition placée sous le signe du mariage de l’agriculture et de la culture.

Pour la troisième année consécutive, le comice d’arrondissement de Tulle va retrouver les berges de la Corrèze à l’Auzelou. Un  retour de la  campagne à la ville prévu demain dès 9 heures.
Pour marquer le coup, les organisateurs ont décidé de marier l’agriculture à la culture.
Concernant le pôle animal, 28 éleveurs du cru présenteront 127 bovins au concours. Des Limousines, cela va de soit, mais aussi des Salers, des Jersiaises et même une Highland.
Aux côtés de cette production emblématique de la région, les élevages ovins ne seront pas en reste tandis que le pôle équin du comice présentera 18 chevaux lourds  (Percherons, Ardennais, Shetland, Auvergne, Comtois, Bretons, poneys Welsh et Conemara).
Cette filière équine fera l’objet d’une nouveauté lors de cette édition 2018 avec un espace dédié à la présentation des différents chevaux tandis que des animations autour de leur utilisation seront proposées. Ainsi Eric Combes de «La ronde des poneys» à Saint-Mexant évoquera le management par le cheval, tandis que Jean-François Marbot de Marcillac-la-Croze renseignera les visiteurs de son utilisation en milieu urbain.
L’autre nouveauté de cette version 2018, sera la présence de la société corrézienne d’aviculture du Bas Limousin qui exposera 45 animaux pour 22 espèces représentées dont 11 espèces de poules, canards et pigeons. Lapins et cobayes viendront enfin compléter le tableau de cette ferme  ouverte... sur la ville.
La culture sera aussi de la fête avec cette année plusieurs expositions au programme. Michel Cendra Terrassa présentera ses aquarelles  animalières à la salle de l’Auzelou tandis que la jeune auto-entrepreneur de Lagarde-Enval fera connaître ses réalisations en sellerie et   harnachement.
Ce comice aura également droit à sa propre librairie avec une sélection d’ouvrages consacrés à l’agriculture, au jardinage et à la cuisine. Trois auteurs y seront présents (Didier Christophe, Marie-France Houdart, Régine Rossi Lagorce) pour des dédicaces.
De l’are aux arts il n’y a qu’un pas que chacun pourra allégrement franchir sur les airs distillés par  Sébastien Farge, Rémi Sallard et leurs  musiciens.
Enfin, pas de comice qui tienne sans l’art de la bonne chère. Sur ce point, un marché de producteurs et le bœuf bourguignon devraient sustenter tous les appétits.
Autre nouveauté au menu de ce cru 2018 : le concours du meilleur millassou tulliste placé comme il se doit sous l’égide de la confrérie de la  Farcidure et du Millassou de Sainte-Fortunade dont les résultats devraient être connus vers 12h30.
A noter que tous ceux décidés à profiter pleinement de cette parenthèse bucolique pourront emprunter une calèche depuis l’église Saint-Pierre pour rejoindre la manifestation !

Mathieu Andreau

Au programme
9h : ouverture des portes et lancement du concours bovin ; 10h : arrivée de Sébastien Farges (présent de 10h à 11h30) et Rémi Sallard et ses
musiciens ; 11h : vin d’honneur ; 12h : ouverture  de la restauration ; 12h30 : remise des prix du concours du Meilleur millassou 15h30 : remise des prix du concours du Panier des petits jardiniers ; 16h30 : remise des prix du concours bovin. 
Entrée gratuite.

Air Jordan V 5 Shoes