Fil info
18:52 — La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colère aussi de savoir que l’, après… https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 — Formidable 👍
13:42 — Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Issoudun

© Droits réservés

Trois jours au son des guitares

Le 31e festival guitare d’Issoudun se tient du 31 octobre au 2 novembre. Au menu : concerts, masterclass, stages, salon des luthiers et une invitĂ©e prestigieuse, la guitariste amĂ©ricaine Ana...
© Droits réservés

Journée inter-établissements : le goût du sport malgré le handicap

Le Centre de soins public communal pour polyhandicapĂ©s (CSPCP) d’Issoudun organise, comme chaque annĂ©e, sa journĂ©e sportive inter-Ă©tablissements. Elle se dĂ©roulera au PEPSI le mardi 5 novembre...
© Droits réservés

Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI

Vendredi et samedi, rĂŞvons CaraĂŻbes avec la septième Ă©dition de l’Issoudun Reggae temple. Deux jours au son chaud et tropical qui sait aussi se faire rebelle. TĂŞtes d’affiche : Tiken Jah...

François Bonneau, président de la Région Centre, était en visite hier au lycée polyvalent Balzac-d’Alembert à Issoudun, un établissement où les enseignants ont opté pour des manuels 100 % numériques.

e centre hospitalier de la Tour-Blanche est un site pilote en matière de Dossier médical partagé (DMP).

L’Épicerie issoldunoise solidaire (EPIS) a fêté vendredi son troisième anniversaire dans ses locaux du 9, rue de l’Avenier. Dans un peu plus d’un an, elle emménagera dans de nouveaux locaux.

Des agents dans la rue. À Issoudun, c’est une réalité chaque vendredi, vers midi, avec des manifestants contre la restructuration du réseau des Finances publiques.

Le projet de télémédecine engagé depuis trois ans au centre hospitalier de la Tour Blanche à Issoudun est enfin concret.
Pour se faire, le docteur Yves Meunier, dermatologue à la retraite et qui souhaitait poursuivre son activité, a été recruté.

C’était la rentrée pour les Coquelicots issoldunois vendredi dernier même si, en fait, des rassemblements ont eu lieu en juillet et août.
Une vingtaine de présents, quelques « excusés » mais des têtes nouvelles et encore une vingtaine de signatures.

Quatre-vingt-dix associations seront réunies le week-end prochain au PEPSI. Si certaines sont bien connues, d'autres le sont moins. Un temps de rencontre avec le monde du bénévolat.

Un rassemblement en faveur du mouvement Nous voulons des coquelicots s’est déroulé vendredi dernier place du 10 juin.

Raspigaous est fondé en 1997 à Marseille, dans le quartier populaire du Panier. Après avoir enregistré une première démo, le groupe se produit dans les cafés-concerts de la ville. Ils intègrent la scène reggae marseillaise, qui compte dans ses rangs des groupes comme Sons of Gaïa et Watcha Clan.

La municipalité d’Issoudun prépare les vacances des enfants et adolescents de la commune. Les centres de loisirs Jean-de-La-Fontaine et de la MELI ouvriront leurs portes dès la fermeture des écoles.

Pages