Fil info
23:39 — Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

politique

© Droits réservés

Poussée du RN en rase campagne

Retour sur les rĂ©sultats des Ă©lections europĂ©ennes en Corrèze qui ont vu l’ancrage du RN, la persistance de En marche, et l’effondrement des partis traditionnels.La Corrèze s’est...
© Droits réservés

Ils commencent Ă  marcher pour les municipales

Les parlementaires de La République en marche (LREM) ou apparentés ont récemment organisé une réunion publique départementale.Ce rendez-vous était destiné à effectuer un premier état des lieux de la...
© Droits réservés

Budget en baisse, services aussi

14 mois après l’Ă©lection d’Emmanuel Macron Ă  la prĂ©sidence de notre RĂ©publique, ils sont nombreux Ă  dĂ©noncer les dĂ©rives d’une politique qui met Ă  mal toutes les valeurs de notre...
Parti socialiste. Martine Aubry passe à l’offensive contre les choix de François Hollande et Manuel Valls. Pour éviter l’échec de la gauche, elle propose une réorientation de la politique économique.

Plutôt discrète depuis le début du quinquennat, Martine Aubry est passée à l’offensive en éreintant dans un entretien au Journal du dimanche la politique économique de François Hollande et de Manuel Valls et en se posant clairement en chef de file des députés PS frondeurs.

Ce week-end à Nohant dans l’Indre, l’association des maires ruraux de France tenait son congrès dans un contexte de réforme territoriale qui inquiète les élus.

Invitée par les maires ruraux, Sylvia Pinel, la ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité était très attendue. Dès son arrivé, elle a dû faire face à la réalité de l’emploi en milieu rural, ballotté de plans sociaux en redressements judiciaires.

L’Association des Maires et Elus de la Haute-Vienne a réuni ses adhérents samedi à la mairie de Limoges. Près de 200 élus y ont participé. Une occasion pour eux d’exprimer leurs doutes et leurs inquiétudes sur la réforme territoriale telle que voulue par

Une chose est sûre, la réforme territoriale reste une source d’inquiétudes pour les élus locaux qui veulent y voir plus clair.

AMAC

Pas de cartons distribués samedi matin à l’espace André  Lejeune de Guéret à l’occasion de l’assemblée générale de l’association des maires et adjoints de la Creuse (AMAC). Les deux motions relatives au POLLT et au financement des rythmes scolaires ont été votées à l’unanimité.

Sécu. La modulation des prestations familiales avancée par les députés socialistes provoque unelevée de boucliers sur le fond et sur la forme employés.

« Engrenage dangereux », « trahison », « scandale » : l’idée de la modulation des allocations familiales selon le revenu, avancée par les députés PS, continuait, hier, de susciter de vives critiques, avec des grincements de dents jusque dans la majorité (voir également page suivante).

Après les 3 % obtenus aux Européennes, la jeune formation politique Nouvelle Donne cherche à s’ancrer dans le paysage avec l’objectif de recomposer la gauche, promettant au passage une révolution dans la manière de faire. A voir...

Prolongement du collectif Roosevelt qui, en 2012, avait lancé plusieurs propositions, du boycott des paradis fiscaux à un autre partage du temps de travail, Nouvelle Donne, dont les forces viennent principalement de déçus du PS («mais avec deux tiers d’adhérents qui ne se sont jusque-là jamais en

Politique. Mme Royal a jugé que le vote de cette mesure phare du quinquennat Hollande àl’Assemblée hier montrait qu’« on (pouvait) réconcilier croissance, écologie et social », pas si sûr.

L’Assemblée nationale a largement adopté hier le projet de loi sur la transition énergétique.

Finances. Le gouvernement défend depuis hier son projet de budget 2015. Pour Manuel Valls etMichel Sapin, l’exercice consiste à faire avaliser leur politique.

Le projet de budget 2015, marqué par des restrictions de 21 milliards d’euros, a entamé hier à l’Assemblée deux mois de discussions serrées sous la pression de la Commission européenne qui en voudrait davantage.

Gérard Vandenbroucke a été élu président de la Région Limousin. Au menu de la séance plénière, les orientations budgétaires où la baisse des dotations d’Etat complique l’élaboration du budget.

Un pari qui rapportait peu pour les bookmakers du Limousin ! Gérard Vandenbroucke a remporté la présidence de la Région Limousin.

Depuis jeudi dernier et jusqu’au mardi 16 décembre, les sept grands quartiers de la ville élisent tour à tour leur conseil. Ces instances, créées en 2002 sous l’ère Mayet, ont vu leurs statuts évoluer en septembre.

Pages