politique

© Droits réservés

Poussée du RN en rase campagne

Retour sur les rĂ©sultats des Ă©lections europĂ©ennes en Corrèze qui ont vu l’ancrage du RN, la persistance de En marche, et l’effondrement des partis traditionnels.La Corrèze s’est...
© Droits réservés

Ils commencent Ă  marcher pour les municipales

Les parlementaires de La République en marche (LREM) ou apparentés ont récemment organisé une réunion publique départementale.Ce rendez-vous était destiné à effectuer un premier état des lieux de la...
© Droits réservés

Budget en baisse, services aussi

14 mois après l’Ă©lection d’Emmanuel Macron Ă  la prĂ©sidence de notre RĂ©publique, ils sont nombreux Ă  dĂ©noncer les dĂ©rives d’une politique qui met Ă  mal toutes les valeurs de notre...
Creuse Grand Sud

Le 30 septembre dernier, le conseil communautaire Creuse Grand Sud a été très agité (voir notre édition du 2 octobre) suite notamment aux hausses importantes de taxes foncières sur le territoire de l’ancienne communauté de communes du Plateau de Gentioux.

Le conseil municipal s’est réuni lundi en début de soirée à l’Hôtel de Ville.

Les élus de Limousin terre de gauche ont écrit une lettre à Manuel Valls où il est demandé au Premier ministre de faire pression sur les constructeurs, dans le dossier Altia.

Une politique industrielle limitée à une distribution de subventions est-elle encore une politique industrielle ? En tout cas, on ne peut que constater la vision à court terme d’une telle stratégie. Malheureusement pour les salariés, Altia est en le digne exemple.

Altia

Hier, les représentants des salariés d’Altia La Souterraine étaient au tribunal de commerce de Paris. Face au propriétaire de la Société Civile Immoblière, Nicole Cohen, ils ont réaffirmé leur volonté de voir la SCI réintégrée dans le périmètre du redressement judiciaire.

Assemblée nationale. La ministre de l’écologie a présenté hier sa loi sur la transition énergétique. Au-delà du contenu déjà connu, le discours de présentation s’est voulu... très politique.

« C’est un beau débat qui nous rassemble aujourd’hui, qui va nous permettre de doter la France de la législation la plus avancée de tous les pays d’Europe en matière de transition énergétique ». Hier après-midi, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a présenté sa loi éponyme.

UMP. Des ralliements parfois surprenants, parfois contradictoires. Fillon et Juppé tapient d’ans l’ombre.

Nicolas Sarkozy peaufine sa stratégie pour sa conquête de la présidence de l’UMP en attirant des soutiens d’expérience, comme François Baroin chez qui il donne son deuxième meeting jeudi à Troyes, mais aussi en fédérant la jeune génération de l’UMP.

Les élus de terrain ont voulu se faire entendre hier. Et leur décision a été de redonner les pleins pouvoirs à la droite. Une vérité plus contrastée sur nos départements.

Bergeracois : Les élus de l’intercommunalité se sont divisés sur la question des aides aux entreprises ce lundi soir à Prigonrieux lors du conseil communautaire de rentrée de la CAB.

Ce premier conseil communautaire avait comme un goût amer de copié-collé d’une très controversée politique hexagonale. Comme dans les plus hautes instances du pays, c’est la question des aides aux entreprises qui fut point d’achoppement entre les élus.

Politique. L’ancien président a expliqué hier sur France 2, les raisons qui le poussent à convoiter latête de l’UMP. L’Elysée est dans son viseur tant les attaques contre François Hollande sont violentes.

Nicolas Sarkozy a plaidé hier avoir non seulement « envie » mais surtout « pas le choix » de revenir en politique face au PS et au FN et s’est livré à un véritable réquisitoire contre François Hollande, deux jours après avoir annoncé sa candidature à la présidence de l’UMP sur facebook.

Citoyenneté. La première journée du Forum national de la démocratie participative réunissant élus,citoyens, chercheurs et techniciens des collectivités s’est tenue hier à Martigues (13).

Six ateliers figuraient au programme de la première journée du Forum national de la démocratie participative introduite par le député-maire de Martigues Gaby Charroux.

Pages