Fil info
19:05 — Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR
12:40 — On apprend que les Gilets Jaunes de Haute-Corrèze viennent d’ouvrir leur nouvelle Maison du Peuple dans l’ancien Tr… https://t.co/DNFqfLJq3Y

social

© Droits réservés

"Privée du métier que j'aime"

Une centaine de personnes se sont rassemblées hier matin devant le centre courrier de Tulle pour soutenir Sylvie, la factrice qui a été mise à pied pour avoir rendu service à un usager de sa tournée...
© Droits réservés

Appel au rassemblement pour soutenir Sylvie

Sylvie Auconie a rendez-vous avec sa direction mercredi prochain 16 octobre Ă  Limoges pour un entretien, avant le conseil de discipline dont la date n'est toujours pas connue. La factrice du...
© Droits réservés

Le respect de la vieillesse

L’hĂ´pital est toujours malade, et ses soignants le criaient encore haut et fort dans la rue hier, Ă  l’appel de la Cgt, avec rassemblement, entre 13 h et 15 h, sur le rond-point Ă  l’...
Social

Que ce soit devant la Maison d’arrêt de Tulle ou le Centre de détention d’Uzerche, hier matin, les surveillants pénitentiaires ont exprimé leur colère face à une situation sociale qui se dégrade depuis des décennies.

Social

Le mouvement national lancé par les syndicats à la suite de l’agression de trois surveillants pénitentiaires par un terroriste à Vendin-le-Vieil a été relayé en Corrèze. Hier matin, le centre de détention d’Uzerche et la Maison d’Arrêt de Tulle ont été bloqués.

Hier le tribunal administratif de Limoges examinait le recours en annulation du PSE formé par le comité d’entreprise et le syndicat CGT de GM&S.

Ils continuent le combat. Certes pour eux, mais aussi pour tous ceux qui vont devoir, eux aussi, en passer par les mĂŞmes Ă©preuves.

Haute-vienne

En apparence, la grève de 24h à France Télévisions n’a guère impactée l’antenne de France 3 Limousin.

Social

Le conseil des prud’hommes de Châteauroux s’est penché hier sur les dossiers de 57 anciens et actuels salariés de Fenwal à La Châtre.
Trente-et-un d’entre eux ont opté pour un départ volontaire ou ont été licenciés. Ils contestent le motif économique du PSE qui leur a été imposé.

Social

La lutte continue contre les ordonnances Macron. Hier ils étaient 200 dans les rues de Tulle, 250 à Brive et 70 à Ussel à défiler contre la casse des services publics et des acquis sociaux.

Social

Hier matin, à l’appel de la Filpac-CGT de Haute-Vienne, un rassemblement s’est tenu devant l’imprimerie Rivet à Limoges qui n’est toujours pas sortie de son différend avec l’administration fiscale.

Manif'

Après les salariés et les routiers contre la loi travail, ce sont les retraités qui sont descendus dans la rue pour dénoncer une hausse de la CSG loin d’être neutre sur leur pouvoir d’achat.

Social

Tandis que l’agence de l’eau Adour Garonne organisait un forum avec les différents acteurs pour poser les bases d’un plan d’adaptation au changement climatique, une grève des agences était aussi à l’œuvre pour dénoncer une baisse budgétaire et d’effectifs.

Social

La mobilisation est montée d’un ton lors de la deuxième journée de manifestation contre les ordonnances réformant le Code du travail. Un millier de personnes étaient réunies, hier, à Brive pour réclamer leurs abrogations et lutter contre la remise en cause des droits sociaux.  

Pages