école

© Droits réservés

Les écoliers de l'agglo fêtent le sport

Comme chaque année, la rentrée scolaire se veut sportive pour les écoliers de Tulle et de l’Agglo. Durant 7 jours à raison d’une demi-journée pour chaque classe, plus de 1.200 élèves de...
© Droits réservés

A Crocq, c'est aussi la déception

La 4e classe de l’école élémentaire de Crocq va fermer à la rentrée prochaine. La décision a été prise lors de la carte scolaire en février dernier (voir nos précédentes éditions) et dans les...
© Droits réservés

Les maternelles de Gramont à la découverte de la forêt

Cette année, la forêt et le jardin sont à l’honneur à l’école maternelle de Grammont . Pour compléter le travail des maîtresses, le Pays d’art et d’histoire des Hautes terres...

Hier matin, c’était jour de rentrée ensoleillée dans les classes de la ville. Parents et le millier d’élèves ont repris le chemin des écoliers. Une journée marquée par des retrouvailles, de l’émotion ou encore un repas bio servi pour la première fois par la régie municipale.

Isolés. Du haut de leurs 6 ans ils représentent à eux deux l’espoir de toute une population insulaire qui tient à sauver son école. Reportage.

Le premier est arrivé accompagné de son papa, le second à vélo, suivi de sa famille : comme pour des millions d’enfants, l’heure de la rentrée a sonné mardi pour Lou et Martin, 6 ans, les deux seuls inscrits dans l’une des plus petites écoles de France, sur l’Ile d’Houat.

Tableau. 12 millions d’élèves sont entrés dans leurs classes hier. Des maires contestent l’application des nouveaux rythmes scolaires et annoncent des actions pour aujourd’hui.

C’était l’heure des retrouvailles hier pour certains élèves, quand d’autres sont «contents mais stressés». Des petits pleurent et s’accrochent à leurs parents qui, eux, discutent des nouveaux rythmes scolaires, grande controverse de ces premiers jours d’école.

Rentrée scolaire

31 523 élèves ont fait leur rentrée hier matin dans les quelque 450 écoles primaires du département, et 25 689 la font dans le second degré. à l’inspection académique, la priorité pour le premier degré sont la réussite scolaire, et les nouveaux rythmes.

35 100 élèves ont fait leur rentrée hier dans l’Indre, dont 6 468 dans le pré-élémentaire. Parmi eux, Inès, 3 ans, a fait ses premiers pas à l’école Antoine Fée à Ardentes. Reportage.

Mardi, 8 h 45. De nombreux parents attendent déjà devant les portes de l’école maternelle Antoine Fée à Ardentes. On se salue, on discute, les enfants sont presque sages. Inès, 3 ans, arrive entourée de sa mère, Géraldine, et de son père, Santana.

Le maire de La Souterraine, accompagné de Sophie Clément, adjointe en charge des écoles et Delphine Delaide, directrice générale des services ont fait la traditionnelle tournée des écoles mardi matin.

C’était prévisible, l’entrée en application de la réforme des rythmes scolaires est sur un chemin déjà semé d’embûches.

Aujourd'hui mardi, seuls les élèves de sixième du collège Raymond-Loewy et les classes de seconde du lycée font leur rentrée, une rentrée en douceur, première prise de contact avec un établissement nouveau pour eux.

Comme chaque année, divers travaux sont menés dans les écoles de la ville profitant de l’absence des élèves. Mais le gros chantier de l’été, c’est celui de l’école primaire Jean Moulin. 

Comme tous les ans à l’approche des vacances d’été, les élèves de l’école maternelle Villeneuve se retrouvent au stade Victor Pakomoff pour une après-midi de jeux coopératifs.

Pages