Fil info
19:05 Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR
12:40On apprend que les Gilets Jaunes de Haute-Corrèze viennent d’ouvrir leur nouvelle Maison du Peuple dans l’ancien Tr… https://t.co/DNFqfLJq3Y

économie

© Droits réservés

Des festivals pas toujours à la fête

La saison des festivals de musique bat son plein. Dans notre région aussi des milliers de spectateurs vont chaque week-end assister aux tournées d’été de leurs artistes préférés. Pourtant le...
© Droits réservés

Achat groupé d’électricité et de gaz

La quatrième opération nationale de courtage de l’association UFC-Que Choisir «Énergie moins chère ensemble» pour le gaz naturel et l’électricité est lancée depuis le 5 juin...
© Droits réservés

Nouveau délai pour Jean Mazière

Hier, en milieu d’après-midi, le tribunal de commerce a repoussé sa décision jusqu’au 29 mars prochain. Une semaine supplémentaire pour réunir les 90 000€ nécessaires à la reprise de...

L’annonce le 16 octobre de la suppression de 338 emplois sur 461 postes de travail à l’usine Fenwal de Lacs, près de La Châtre, a provoqué un vif émoi dans le bassin de vie où cette société de produits pharmaceutiques est le principal employeur.

Les salariés de Valdi, entreprise basée au Palais-sur-Vienne entrent dans le dur face à leur direction. Des responsables nationaux de FO sont venus leur apporter des conseils très utiles.

Il y a seulement une quinzaine de jours, les 56 salariés de l’entreprise de recyclage en métallurgie Valdi au Palais-sur-Vienne ont appris que leur direction comptait fermer leur unité pour délocaliser l’activité dans une autre usine du groupe à Commentry.

Bourse. C’est avec ce langage bestiaire que les analystes financiers s’inquiètent d’une possible nouvelle crise.

Les marchés financiers semblent être entrés dans une phase durable de baisse, alimentée par la médiocrité de l’économie réelle et la peur. Où, dans le jargon boursier, l’ours a terrassé le taureau !

Dans le cadre d’une restructuration, l'entreprise Fenwal à La Châtre a annoncé hier l’arrêt de la production de poches à sang avec pour conséquence la suppression de 338 emplois sur les 500 salariés du site.

Énergie. L’ex-PDG de Thales doit accompagner la « phase nouvelle » ouverte par la transition énergétique.

Le gouvernement a décidé de remplacer Henri Proglio à la tête d’EDF par le PDG de Thales Jean- Bernard Lévy pour donner un nouveau souffle au géant français de l’électricité, appelé à accompagner le déploiement de la loi de transition énergétique.

Politique. Le ministre de la Défense a annoncé hier, la réorganisation de plusieursunités, la suppression de 7500 postes et le reclassement du Val-de-Grâce.

Déjà mises au régime sec pour redresser les comptes publics, les armées vont perdre un nouveau régiment en 2015 et l’hôpital du Val-de-Grâce va cesser ses activités médicales pour devenir un pôle de recherche, a annoncé hier le ministère de la Défense.

Economie : congrès Ryme à Madrid

Les 9 et 10 octobre, se tenait à Madrid la conférence finale du réseau international Ryme, dont le but est de faciliter le partage d’informations entre des entreprises innovantes et de favoriser leur développement international.

Finances. Le gouvernement défend depuis hier son projet de budget 2015. Pour Manuel Valls etMichel Sapin, l’exercice consiste à faire avaliser leur politique.

Le projet de budget 2015, marqué par des restrictions de 21 milliards d’euros, a entamé hier à l’Assemblée deux mois de discussions serrées sous la pression de la Commission européenne qui en voudrait davantage.

CCI de la Creuse

Après «Tous au resto !» et les restaurants en fête, c’est au tour des boutiques de proximité de faire leur promotion. Du 15 au 29 octobre, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de la Creuse réitère pour la sixième année consécutive «Commerce en fête».

Hier les salariés des fonderies Valdi, une entreprise spécialisée dans la valorisation et le recyclage de déchets industriels, se sont réunis en assemblée générale.

Bien que plusieurs indicateurs donnaient à prévoir aux 57 salariés du site Valdi (ex CGEP situé au Palais-sur-Vienne) que la santé financière des fonderies laissait à désirer, rien ne les avait préparés à une telle extrêmité.

Pages