Fil info
18:52 — La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colùre aussi de savoir que l’, aprùs
 https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 — Formidable 👍
13:42 — Le surnom de "Poupou" lui a Ă©tĂ© donnĂ© par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di
 https://t.co/iG6trKRIOz

Palestine

© Droits réservés

Journées du patrimoine palestinien

Les Amis de Jayyous invitent Ă  trois jours d’exploration et d’Ă©changes gĂ©opolitiques. Depuis 15 annĂ©es, l’association n’a de cesse d’apporter des Ă©lĂ©ments de...
© Droits réservés

Cet Etat qui enferme des enfants

La Palestine reste encore aujourd’hui une terre occupĂ©e oĂč le droit international est bafouĂ© par l’occupant, l’Etat israĂ©lien, en toute impuninitĂ©, tandis que la vie quotidienne y...
© Droits réservés

Les Amis de Jayyous dénoncent les massacres des enfants en Palestine

Les Amis de Jayyous avaient appelĂ© Ă  un rassemblement samedi matin sur le parvis du thĂ©Ăątre municipal de Brive pour sensibiliser l’opinion publique aux massacres des enfants en Palestine. La...

Le soleil, la plage, les bikinis, les amours d’étĂ© et des mojitos sucrĂ©s ! En IsraĂ«l, le conflit dans la bande de Gaza semble parfois bien lointain. Les anti-guerre, comme Gideon Levy, peinent Ă  mobiliser les foules. Pire, ils sont devenus les «traĂźtres».

IsraĂ«l. Quelques fuites laissaient prĂ©sager hier soir d’une entente relative entre palestinienset hĂ©breux qui se sont dit favorables Ă  une prolongation du cessez-le-feu de 72 heures.

AprĂšs deux jours de calme Ă  Gaza Ă  la faveur d’un cessez- le-feu de 72 heures, au moins cinq personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es hier Ă  Gaza, dont un journaliste italien de l’agence Associated Press, lors d’une opĂ©ration de dĂ©mantĂšlement d’un missile israĂ©lien.

Fragile. Aucun tir de roquette de la part du Hamas, aucun bombardement par Tsahal. Hier, alors que les négociations reprenaient au Caire, la population a pu profiter (un peu) d'une nouvelle accalmie.

Aucun tir de roquette n’a Ă©tĂ© rapportĂ© de la bande de Gaza depuis l’entrĂ©e en vigueur de la trĂȘve conclue dimanche au Caire entre IsraĂ©liens et Palestiniens par l’entremise des Égyptiens, indiquait encore hier soir l’armĂ©e israĂ©lienne.

Proche-Orient. L’Egypte a rĂ©ussi Ă  mettre d’accord palestiniens et israĂ©liens sur un arrĂȘt des opĂ©rations armĂ©es durant 3 jours. Hier, l’armĂ©e israĂ©lienne avait encore bombardĂ© Gaza.

IsraĂ©liens et Palestiniens ont conclu hier un accord de cessez-le-feu de 72 heures dans la bande de Gaza aprĂšs plus d’un mois d’une guerre qui a fait prĂšs de 2.000 morts.

Gaza. Les habitants espĂšrent que le cessez-le-feu de 72 heures pourra tenir. L’Egypte travaille sur de trĂšs difficiles nĂ©gociations.

La vie a repris un cours aussi normal que possible dans la bande de Gaza mercredi au deuxiĂšme jour d’un cessez-le-feu persistant mais suspendu Ă  des discussions trĂšs ardues avec des Egyptiens intercesseurs entre IsraĂ©liens et Palestiniens.

Haute-Vienne

Alors que l’armĂ©e israĂ©lienne a suspendu ses bombardements Ă  Gaza, les manifestants pour la paix en Palestine se sont de nouveau rassemblĂ©s hier Ă  Limoges.

Dordogne Palestine

Hier, environ 150 personnes ont participĂ© Ă  la manifestation de soutien au peuple palestinien Ă  l’appel d’une quinzaine d’organisations.

Le 22 octobre prochain, Alain Pojolat, militant parisien du NPA, est convoqué devant la justice pour avoir relayé les appels à manifester du 19 et 27 juillet dernier.

Gaza. La trĂšve de 72 heures sera-t-elle prolongĂ©e Ă  la faveur de nĂ©gociations qui s’ouvrent au Caire ?IsraĂ«l Ă  retirĂ© ses troupes.

Les armes se sont tues hier aprĂšs presque un mois de guerre dans la bande de Gaza, Ă  la faveur d’un cessez-le-feu acceptĂ© Ă  la fois par IsraĂ«l et le Hamas et d’un retrait total des troupes israĂ©liennes au sol.

Gaza. France et Etats-Unis dĂ©noncent l’acte « injustifiable » d’IsraĂ«l.

Au lendemain de tirs meurtriers prĂšs d’une Ă©cole de l’ONU Ă  Gaza, certains pays dont la France et les Etats-Unis haussent le ton vis-Ă -vis d’IsraĂ«l en dĂ©nonçant des violences « injustifiables » contre les civils de l’enclave palestinienne.

Pages