Fil info
07:35 — # # - -Junien : L’oiseau rare, contĂ© par Sandrine Gniady, c’est demain Ă  la mĂ©diathĂšque -> https://t.co/tGwdvHOC7d
07:34 — # # - -Junien : Faites des livres : plus qu’un festival ! -> https://t.co/RwgwcP7Wak
07:30 — # # - : Une meilleure desserte de La Bastide pour une meilleure attractivitĂ© -> https://t.co/a5tUGGCzF6
07:27 — # # - -Vienne : Les militants des droits humains font bloc autour d’Aziz -> https://t.co/xZ2Oanw5UD
07:25 — # # - -Vienne : USEP et FOL, l’accĂšs Ă  l’éducation comme leitmotiv -> https://t.co/6MhDw5Q8N0
07:23 — RĂ©gion : Pour une meilleure reconnaissance des AESH, ’un mĂ©tier tout Ă  fait essentiel -> https://t.co/b3a49EiU43
07:21 — RĂ©gion : ReconnaĂźtre le prĂ©judice des proches de victimes -> https://t.co/GV8EM0BkxN
07:18 — RĂ©gion : Loi mobilitĂ©, LOM : Urgence ligne POLT argumente -> https://t.co/U0bz5uAN87
19:42 — PĂ©rigueux : EncĂ©phalomyĂ©lite myalgique : malades, pas paresseux | L'Echo https://t.co/K12VIGCu5W via
19:22 — 😁
19:14 — Saint-Maur : 2018 : une annĂ©e de transition pour Familles rurales -> https://t.co/9xBxtZuAzM
19:11 — Nohant-Vic : Quand la maison de George Sand rencontre la musique Ă©lectro -> https://t.co/jmU5xYo2xj
19:09 — La ChĂątre : Un nouvel et bel acte de solidaritĂ© du Lions Club -> https://t.co/sMn02nNTZb
19:07 — Saint-Gaultier : L’eau et l’assainissement font des remous -> https://t.co/iU0E1JEkQX
18:04 — PĂ©rigueux : EncĂ©phalomyĂ©lite myalgique : malades, pas paresseux -> https://t.co/eLl77TB2xe
18:01 — Coulounieix-Chamiers : Travailler Ă  une transition de notre sociĂ©tĂ© -> https://t.co/QQxLc3sX31
17:59 — PĂ©rigueux : La prĂ©servation de l’eau Ă  l’honneur -> https://t.co/pB9dxmfBhQ
17:43 — Bergerac : Amiante : tous les exposĂ©s peuvent prĂ©tendre au prĂ©judice d’anxiĂ©tĂ© -> https://t.co/blJRmQcLDK
17:27 — Bergerac : Un Grand Boum de tolĂ©rance avec les enfants de Rosette -> https://t.co/8w6X2t3ulG
17:21 — FAUX : La centrale photovoltaïque redonne dynamique au village -> https://t.co/wh3A0MD90u

SNCF

© Droits réservés

La Cour des comptes s'en prend aux trains intercités

 Dans son rapport annuel 2019 rendu public hier, la cour des comptes prĂ©conise au gouvernement un abandon des trains de nuit et IntercitĂ©s, dans un souci de rentabilitĂ©. En clair, l’Etat...
© Droits réservés

Le protocole de la convention TER signé au grand dam de la CGT

 Les conventions d’exploitation des services TER des trois ex-RĂ©gions expirant le 31 dĂ©cembre dernier, la RĂ©gion Nouvelle-Aquitaine a signĂ© en fin de semaine derniĂšre avec SNCF MobilitĂ©s,...
© Droits réservés

Le service public sous condition

Élisabeth Borne, ministre de la Transition Ă©cologique et solidaire, chargĂ©e des Transports, Ă©tait hier en Dordogne. AprĂšs Mussidan, elle s’est rendue Ă  Bergerac pour visiter les travaux de...
SNCF

SNCF RĂ©seau Nouvelle-Aquitaine (ex-RĂ©seau ferrĂ© de France), filiale chargĂ©e de l’infrastructure, vient de prĂ©senter ses chantiers pour l’annĂ©e Ă  venir. En Limousin, ce sont les lignes POLT et Brive-Turenne qui seront concernĂ©es.

Ă  l’appel de la CGT, une cinquantaine de cheminots des dĂ©partements du Limousin, d’Indre et du Lot a manifestĂ© leur colĂšre devant le siĂšge limougeaud de la SNCF.

DĂšs le 1er janvier 2019, une nouvelle convention ferroviaire sera mise en place avec SNCF MobilitĂ©s. Le protocole votĂ© en sĂ©ance plĂ©niĂšre a permis de revenir sur les diffĂ©rents points noirs de la rĂ©gion, Ă  commencer par la ligne Limoges-AngoulĂȘme.  «Ce pacte va dans le sens de toutes les demandes

Le samedi 8 dĂ©cembre, un dĂ©ploiement des forces de l’ordre inĂ©dit a pu ĂȘtre observĂ© en gare de Limoges, suivi d’un contrĂŽle systĂ©matique des voyageurs directement Ă  la descente du train en provenance d’Ussel.

Alors mĂȘme que les discussions doivent se poursuivre concernant la rĂ©ouverture de la ligne ferroviaire Limoges-AngoulĂȘme, c’est avec stupĂ©faction que les Ă©lus et les syndicalistes CGT ont appris la dĂ©cision de la SNCF de placer des traverses en croix sur la voie.

Social

Le collectif de défense de la ligne Limoges-Ussel a appelé, samedi matin, les usagers à participer à une action symbolique en gare de Limoges-Bénédictins.

 Vendredi soir, s’est tenue Ă  Eymoutiers une rĂ©union sur le devenir de la ligne ferroviaire Limoges-Ussel. Conseillers dĂ©partementaux, cheminots CGT et beaucoup, beaucoup de monde, d’oĂč la nĂ©cessitĂ© d’organiser une nouvelle rencontre qui s’est tenue lundi.

Vendredi Ă  18h30, se tiendra une rĂ©union publique Ă  Eymoutiers (87) Ă  l’initiative de Jacqueline Lhomme LĂ©oment, conseillĂšre dĂ©partementale du secteur.

La RĂ©gion Nouvelle-Aquitaine et la SNCF sont actuellement en cours de nĂ©gociation de la convention qui rĂ©gira le trafic des TER jusqu’en 2024.

 S’il y a des points positifs Ă  retenir de cette rĂ©union qui s’est dĂ©roulĂ©e lundi en prĂ©fecture d’AngoulĂȘme, les Ă©lus des territoires desservis par cette ligne dĂ©labrĂ©e en sont cependant ressortis avec un petit goĂ»t amer.«La tenue de cette rĂ©union est dĂ©jĂ  un premier point positif.

Pages