SNCF

© Droits réservés

Pour que le service ne déraille pas

Suppression de postes au guichet et en manœuvre, rétrécissement de la plage horaire de vente des billets... A Brive, huit emplois sont sur la sellette. Ce dimanche et dimanche prochain, un préavis de...
© Droits réservés

Le ZĂ©ro risque, une culture

Surprise hier matin pour les PĂ©rigourdins voulant prendre le train. Les agents avaient dĂ©cidĂ© d’exercer leur droit de retrait après l’accident qui s’est dĂ©roulĂ© mercredi en...
© Droits réservés

Sncf : « nous avons les moyens de vous faire préférer la voiture»

Les cheminots de PĂ©rigueux faisaient hier signer une lettre ouverte qu’ils vont adresser aux Ă©lus dĂ©partementaux et rĂ©gionaux, Ă  l’initiative de la Cgt cheminots, pour sauvegarder l...
Social
Le collectif de défense de la ligne Limoges-Ussel a appelé, samedi matin, les usagers à participer à une action symbolique en gare de Limoges-Bénédictins.

Vendredi à 18h30, se tiendra une réunion publique à Eymoutiers (87) à l’initiative de Jacqueline Lhomme Léoment, conseillère départementale du secteur.

La Région Nouvelle-Aquitaine et la SNCF sont actuellement en cours de négociation de la convention qui régira le trafic des TER jusqu’en 2024.

 
S’il y a des points positifs à retenir de cette réunion qui s’est déroulée lundi en préfecture d’Angoulême, les élus des territoires desservis par cette ligne délabrée en sont cependant ressortis avec un petit goût amer.
Social

L’appel de l’intersyndicale, qui ne comptait pourtant que trois syndicats en Dordogne, la CGT, FO et la FSU, a été très largement entendu puisque ce sont pas moins de 1 200 personnes (1 000 selon la police) à Périgueux et 600 à Bergerac  qui ont arpenté le pavé hier.

Manifestation

Après un coup de projecteur sur la ligne Brive-Limoges par Saint-Yrieix à Pompadour, lundi, les cheminots poursuivent leur action en faveur du service public ferroviaire. Ce vendredi, ils étaient sur l’axe Brive-Ussel.

SNCF

Les cheminots ne baissent pas les bras et continuent d’alerter sur les dangers, tant pour les usagers et leur sécurité que pour les agents Sncf et leurs conditions de travail, de la réforme qui a été votée à l’Assemblée nationale et au Sénat, et qui doit désormais revenir en seconde lecture au Pa

La SNCF déclarée hors la loi
 
La justice donne raison aux syndicats de cheminots : elle a condamné ce jeudi 21 juin la SNCF à payer les jours de repos des grévistes que le groupe refusait de régler en considérant comme un seul mouvement les 18 épisodes de deux jours de grève sur cinq.
SNCF

Les cheminots poursuivent leur action et annoncent une fin de semaine chargée.
Ce soir, ils seront présents à la fête de la musique avec leur « lutte zone  », pour faire signer la pétition pour le maintien et le développement du service public ferroviaire.  

Pages